7ème édition

Rénovation énergétique
La santé en plus

Le 7e colloque national,
le 4 juillet 2019,
CAP SMA à Paris

Partenaires

Partenaire Fondateur
Partenaire Associé
Partenaire Excellence
Partenaire Excellence
Partenaire Privilège
Partenaire Privilège
Partenaire Privilège
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Start-Up
Partenaire Start-Up

 

Partenaire Fondateur

Saint-Gobain   Maurice Manceau

Maurice MANCEAU, Directeur délégué Saint-Gobain

Les solutions Saint-Gobain sont développées pour aider les professionnels du monde entier à construire, à rénover des bâtiments confortables, sains, économes et faits pour durer de manière à contribuer ensemble à la préservation des ressources naturelles, en limitant l’impact environnemental de ce que nous construisons » telle est la définition de l’Habitat durable pour Saint-Gobain.

Pour passer de la théorie à la pratique, dans la maison multi-confort construite à Angers, l’axe a été mis sur l’aspect santé et l’environnement et, tout naturellement, c’est avec l’ISSBA que nous avons décidé de travailler pour aller au-delà des seuils réglementaires et anticiper sur l’avenir.

Cette maison témoigne de l’importance des conforts dans l’habitat et inscrit le bien-être de la personne au cœur de nos préoccupations. Pour réussir sa transition énergétique, il est bien évidemment nécessaire de s’assurer d’un confort thermique optimal, mais il faut également veiller à la qualité de l’air, au confort acoustique, à l’apport de lumière naturelle et à l’esthétique de son bâtiment. Nous devons aussi dès aujourd’hui, préparer notre habitat aux défis de générations vieillissantes en optimisant le confort modulable et l’accessibilité.

Depuis plus de sept années consécutives, Saint-Gobain est classé par Reuters parmi les 100 entreprises les plus innovantes au monde. La santé correspond bien aux objectifs de travaux du groupe en termes de recherche et innovation.

Ces enjeux confirment l’engagement de Saint-Gobain en faveur d’une transition énergétique réussie et son intérêt pour le Colloque Bâtiment & Santé.

Cet événement permet de resituer la réalité des enjeux du bâtiment par rapport à la santé et au confort de la personne. A travers son partenariat et avec l’expertise du Docteur Suzanne Déoux, Saint-Gobain tient à accorder une vraie réponse aux professionnels du secteur du bâtiment ».

www.saint-gobain.fr

Partenaire Associé

SMABTP   Fabienne TIERCELIN

Fabienne TIERCELIN, Directrice des relations extérieures et du Marketing, Déléguée Générale de la fondation EXCELLENCE SMA

Le monde de la construction est exigeant : SMABTP le sait bien et apporte depuis près de 160 ans son expertise et son savoir-faire pour proposer à tous les professionnels du BTP et de l’immobilier des solutions d'assurance uniques et performantes.

SMABTP est présent partout en France. Chaque client bénéficie d’un accompagnement personnalisé assuré par un conseiller dédié.

SMABTP fait de la qualité du service qu'il délivre à ses assurés une priorité permanente. Preuve de cet engagement, la note de satisfaction délivrée pas ses assurés ne cesse de progresser (15,4 / 20 en 2017).

93 % des assurés interrogés se disent satisfaits de l’ensemble des services apportés par SMABTP.

Le groupe SMABTP en chiffres : 2,4 milliards € de chiffre d’affaires en 2017, 151 000 clients et sociétaires, 3 250 collaborateurs.

C’est avec un grand plaisir que SMABTP accueille Les Défis Bâtiment Santé 2019 et son colloque « Rénovation énergétique : la santé en plus » dans ses nouveaux locaux.

Le sujet a en effet une résonance toute particulière pour SMABTP, assureur mutualiste, agissant également, par le biais de sa fondation EXCELLENCE SMA, pour la prévention et la sécurité dans le BTP.

Comment construirons-nous ensemble le monde demain ?

L’environnement et la santé doivent évidemment être au cœur de toutes les préoccupations.

 

Partenaire Excellence

VELUX   Catherine Juillard

Catherine JUILLARD, Directrice Relations Institutionnelles et Bâtiments Durables de VELUX France

Notre société a besoin de bâtiments efficaces sur le plan énergétique qui offrent un environnement intérieur sain et confortable aux personnes qui y vivent et y travaillent. Ces bâtiments doivent aussi avoir l'impact le plus faible possible sur l'environnement.

Le Groupe VELUX s’engage depuis longtemps à surmonter les défis du changement climatique, de la limitation des ressources énergétiques et du besoin fondamental de préserver la santé et le bien-être dans les bâtiments.

Cette philosophie nous pousse à constamment innover dans nos produits pour qu’ils contribuent à garantir un environnement intérieur sain et durable pour vivre, travailler, et se divertir dans les meilleures conditions. Avec notre dernière innovation, la solution VELUX ACTIVE with NETATMO, nous apportons la gestion intelligente du climat intérieur de la maison.

Afin de nous aider à bien définir les besoins des consommateurs, nous réalisons depuis 2015, le Baromètre de l’habitat sain VELUX afin de dresser un état des lieux de l’habitat européen et des effets du logement sur la santé de ses occupants.

Notre démarche expérimentale découle également de cette même philosophie. Fidèle à la devise de notre fondateur, « Une expérience vaut mieux que mille avis d’experts », le Groupe VELUX avait mené de 2008 à 2012 le projet européen VELUX Model Home 2020. Cette expérience cherchait à déterminer si les réglementations énergétiques prévues pour 2020 pouvaient déjà être respectées grâce aux solutions existantes, et une utilisation optimale de la lumière et de la ventilation naturelles au service de la qualité de vie. La particularité du projet a été de confronter le principe de conception énergétique à la vie réelle de familles pendant un an, sans compromis sur leur confort.

Depuis, le Groupe VELUX a renouvelé son engagement en faveur de l’habitat durable et sain avec la maison RenovActive, située dans la banlieue de Bruxelles, un concept de rénovation durable et économique, dans le cadre de réhabilitations et de modernisations à grande échelle. Le but est de démontrer qu’il est possible de stimuler la rénovation énergétique en faisant coïncider l’intérêt général (performances énergétiques) et les attentes des particuliers (confort et qualité de vie), à un coût abordable. En effet, 90 % des bâtiments actuels seront toujours en service en 2050. Repenser l’habitat est donc l’un des défis essentiels des années à venir.

La prise en compte de la santé est également une préoccupation forte pour les bâtiments non résidentiels et soumise à réglementation. L’expérience menée à l’école de Marcey-les-Grèves dans la Manche en est une application exemplaire, qui peut servir d’inspiration pour d’autres bâtiments scolaires en France. Anticipant l’obligation légale pour les établissements recevant des enfants de mettre en place des mesures de surveillance de la qualité de leur air intérieur, nous avions mené, pendant un mois, une expérience de sensibilisation à un programme probant de suivi de la qualité de l’air intérieur dans cette école maternelle de la Manche, en collaboration avec la Mairie de la commune et le cabinet Medieco Conseil & Formation. Nous avons ainsi appris que l'ouverture ponctuelle automatique de fenêtres de toit aux moments-clés de la journée scolaire (avant l’arrivée des enfants, pendant les récréations et la pause déjeuner) s'est avérée très efficace pour diminuer les pics de pollution, en complément de la ventilation mécanique.

Toutes les initiatives qui concourent à faire prendre conscience du rôle des bâtiments sains et de la nécessité de traiter de pair confort et santé avec efficacité énergétique sont des étapes incontournables sur le chemin vers un avenir plus durable. C’est pourquoi nous sommes ravis de soutenir l’édition 2019 des DEFIS BATIMENT & SANTE.

www.velux.fr/habitat-sain

Partenaires Privilège

 

adexsi   Jean-Marie CAOUS

Jean-Marie CAOUS, Directeur Technique

Adexsi, leader français du désenfumage naturel et de l’éclairement zénithal, axe ses développements vers la Gestion Energétique Naturelle.

Que ce soit la lumière naturelle, la ventilation, la qualité de l’air intérieur, la protection solaire, l’isolation thermique, le rafraîchissement de l’air ou la déstratification, nous mettons un point d’honneur à valoriser et proposer des solutions écologiques et économiques.

Nos produits favorisent le bien-être et le confort dans les locaux, mais aussi la productivité et la santé des occupants. Ils s’adaptent à tous types de configurations, de bâtiments (neufs ou en rénovation) et peuvent se compléter les uns aux autres et ainsi maximiser les économies d’énergie.

Grâce à notre expertise nous proposons des études « Lumière Naturelle » personnalisées afin de toujours mieux répondre aux diverses problématiques pour optimiser les projets.

Adexsi propose ainsi une solution globale pour le bâtiment !

Pour plus d’infos sur la démarche d’Adexsi, cliquez ici

 

astato   André AMPHOUX

André AMPHOUX, Dirigeant

Nous passons près de 90% de notre vie dans les bâtiments, dont 50% dans nos maison (OMS, 2000). La Qualité d’Air Intérieur (QAI) des constructions et réhabilitations résidentielles doit être maitrisée afin de garantir la santé des occupants. De nombreuses recherches se sont focalisées sur l’air intérieur et ses nombreux polluants tels que les composants organiques volatils (COV), l’ozone, le benzène, le formaldéhyde… En 2014, une étude du CSTB, ANSES et de l’OQAI a démontré qu’une mauvaise QAI était responsable de 20 000 cas de décès par an, 28 000 cas de nouvelles pathologies chaque année et un coût de 19 milliards d’euros par an pour la sécurité sociale en France (Rapport N°160 – Sénat, 2015). En outre, la RE 2020 devra allier QAI et efficacité énergétique

La société ASTATO a toujours été sensible aux questions environnementales et sanitaires depuis sa création, il y a 40 ans. Elle s’est donnée pour objectifs de rechercher, développer et promouvoir des systèmes de ventilation intelligents. Elle développe une nouvelle manière de traiter la QAI avec l’Air Control Box QAI. Ce produit permet de contrôler la QAI des logements individuellement via des capteurs, des sorties d’airs à débits variables et un logiciel spécialisé dans l’émission des polluants.

Cette nouvelle participation au colloque « LES DÉFIS BÂTIMENT SANTÉ » confirme bien la philosophie « technologies vertes » d’ASTATO pour continuer et appuyer l’action soutenue depuis plusieurs années par Madame le Dr. Suzanne DÉOUX afin d’informer et de faire prendre conscience aux pouvoirs publics en charge de la gestion énergétique de notre pays, au monde du bâtiment et à l’être humain en tant qu’occupant, de ne pas considérer uniquement l’efficacité énergétique des bâtiments au détriment de la QAI afin de préserver et d’optimiser le critère de la santé qui doit rester la préoccupation première de notre société protectrice de notre planète et de l’humanité.

www.astato.com

 

 

LEROY MERLIN   Carine Evano-Negroni

Carine Evano-Negroni, Directrice de l'éditorial, de l’identité de la marque et des savoirs de l'habitat

Partenaire fidèle des Défis Bâtiment Santé depuis la première édition, LEROY MERLIN s’est engagé sur les problématiques croisées de la rénovation énergétique et de la santé des habitants.

En partenariat avec l’ADEME et l’ANAH, LEROY MERLIN accompagne les Français en termes de conseil, de financement et de qualité de la rénovation énergétique, avec un objectif partagé : permettre à tous de vivre dans un logement plus confortable, rénové avec des matériaux et des équipements innovants, plus respectueux de l'environnement et qui consomment le moins d'énergie possible.

La santé dans l’habitat est ainsi au cœur du métier de LEROY MERLIN qui a fait de la qualité de l’air intérieur et de l’innocuité des produits des critères de sélection de son offre et des sujets de pédagogie vers les clients.

Ce sujet de la santé irrigue aussi LEROY MERLIN Source, qui mène et rend public depuis dix ans des recherches pluridisciplinaires sur l’habitat centrées sur les habitants et leur capacité à agir sur et dans leur habitat. Bien-être, confort énergétique et plus généralement la qualité de vie du  chez-soi mobilisent notre réseau de chercheurs et praticiens. 

www.leroymerlin.fr

 

nora   Rémi Duvert

Rémi DUVERT, Directeur Marketing et Communication

Nora systems, fabricant allemand de revêtements de sol en caoutchouc, prend toujours en compte l’aspect environnemental lors du développement de ses produits et solutions. Plus qu’un axe de développement, l’environnement fait partie de sa culture depuis sa création. Par conséquent, notre soutien aux Défis Bâtiment & Santé est tout à fait en harmonie avec nos convictions. Nous sommes heureux de favoriser un colloque qui agit pour la transition énergétique et la santé dans le bâtiment.

Les impératifs de diminuer la consommation d’énergie dans le bâtiment doivent se réaliser en concordance avec ceux de favoriser le confort et la bonne qualité de l’air. Pour favoriser un air intérieur sain, il devient d’autant plus important de proposer des matériaux faiblement émissifs que l’étanchéité de plus en plus renforcée des bâtiments pour diminuer les consommations d’énergie n’est pas automatiquement couplée avec un bon renouvellement de l’air des locaux. La pollution de l’air intérieur des bâtiments trouve parfois son origine dans les matériaux de finition et s’amplifie avec la mauvaise circulation de l’air.

Les revêtements de sol nora®, grâce à leur composition en caoutchouc, ne présentent pas de risque de polluer l’air intérieur des bâtiments. Leurs bonnes qualités sanitaires sont certifiées par des écolabels comme les exigeants Ange Bleu (Blauer Engel), Indoor Air Comfort (Eurofins) et Greenguard. De plus, ils ne nécessitent jamais de protections de surface qui peuvent modifier les conditions sanitaires avec de nouvelles émissions. Ils sont durables dans le temps sans traitement de la surface.

Pour aller plus loin dans le domaine de la qualité de l’air, nous ne nous limitons pas à la seule bonne composition de nos revêtements de sol. Nous prenons également en compte leur comportement avec les autres produits d’assemblage, notamment les colles. Suite à des tests d’émission nous pouvons ainsi garantir que l’ensemble revêtements nora® et produits d’assemblage répond aux critères du Blauer Engel, d’Indoor Air Comfort et de l’A+.

Toujours pour diminuer l’impact environnemental, nous proposons des pads (disques) de nettoyage exclusifs pour nos revêtements de sol qui permettent un entretien seulement avec de l’eau. En plus d’être une solution économique, l’absence d’utilisation de détergent limite encore plus le rejet d’émissions de substances comme les COV, les COSV ou le formaldéhyde.

www.nora.com/fr

Swegon   Bernard Avallet

Bernard AVALLET, Directeur général, Swegon SAS

Chez Swegon, la qualité du climat intérieur est notre raison d’être. En ce sens, nous nous engageons à créer des systèmes de ventilation, traitement d’air et climatisation qui soient à la fois innovants et intelligents. In fine, l’objectif est d’assurer un climat intérieur sain pour le confort et la santé de tous, grâce à des solutions optimisées au coût global le plus faible possible. Notre culture d’entreprise est basée essentiellement sur cette vocation et passion.

 Acteur depuis plus de 60 ans dans notre secteur, nous proposons des gammes de produits et systèmes complémentaires afin de répondre aux besoins les plus exigeants : notre équipe collabore bien en amont sur de vastes projets visant les plus prestigieux labels (WELL, BREEAM, LEED…) avec bien souvent une triple certification à la clé.

 Nos solutions sont très largement utilisées dans le tertiaire pour créer des environnements de travail favorables visant à améliorer le confort et la productivité du personnel mais plus largement encore dans les établissements recevant du public (ERP) où la réglementation en matière de qualité de l’air intérieur est encore malheureusement trop timide.

 Outre les domaines relatifs à la qualité environnementale, nous sommes également portés par les enjeux énergétiques, notamment dans les projets de rénovation, en apportant des solutions concrètes en termes d’économies.

 Et c’est ainsi que pour l’édition 2019 portant sur la rénovation énergétique, nous sommes naturellement partenaires du colloque DEFIS BATIMENT & SANTE.

www.swegon.fr

Partenaires Premium

ethera   Frédéric Hammel

Frédéric HAMMEL, DG d’Ethera

« La qualité de l’air intérieur est un enjeu de santé majeur et elle est aujourd’hui le principal challenge des bâtiments du futur ». C’est avec cette conviction qu’a été créé la société ETHERA. Nous souhaitons nous investir aux côtés de ceux qui partagent cette vision comme Suzanne Déoux et son équipe. C’était donc pour nous une évidence de soutenir le colloque « LES DÉFIS BÂTIMENT SANTÉ ».

Sur la base d’une technologie brevetée, ETHERA a développé une innovation majeure : une technologie de terrain, simple et robuste, pour la mesure en continu du formaldéhyde, qui permet d’évaluer en un coup d’œil le niveau d’émission des polluants du bâti et du mobilier, l’efficacité de la ventilation et l’exposition réelle des occupants des locaux pendant leur présence. Ce capteur formaldéhyde a ensuite été complété par une sélection de capteurs (CO2, Radon, Particules fines, NO2, Ozone, COV par technologie PID,… et dernièrement Trichloramine) au sein d’une station connectée : NEMo. Ethera développe également des solutions de traitement de la pollution chimique de l’air intérieur.

Notre volonté est de proposer des solutions toujours plus performantes, mais surtout très simples d’utilisation par rapport aux méthodes conventionnelles, souvent complexes. Ainsi, nous souhaitons rendre accessible le diagnostic et démocratiser ce type de mesure afin d’aider l’ensemble des acteurs de la filière à concilier performance énergétique et qualité de l’air intérieur (fabricants de matériaux, collectivités, bureaux d’études, architectes, gestionnaires/ exploitants de parcs immobilier…)

Ce colloque est un excellent moyen pour mettre en relation les différents acteurs, confronter nos visions respectives et anticiper les besoins futurs. Ethera est heureux de pouvoir contribuer à cette initiative.

www.ethera-labs.fr

 

Tarkett   Céline CORJON

Céline CORJON - Chef de marché santé - enseignement

Tarkett est un leader mondial des solutions de revêtements de sol en vinyle, linoléum, moquette, parquet et stratifié à destination des hôpitaux, des écoles, de l’habitat, des hôtels, des bureaux, des commerces et des terrains de sport.

Notre approche en faveur du développement durable : Faire bien. Ensemble.

Chez Tarkett, nous pensons qu'ensemble, nous pouvons avoir un impact positif sur les personnes et la planète. Nous proposons des revêtements de sol durables de haute qualité pour aider nos clients à créer des espaces plus sains et conviviaux.

Des matériaux de qualité préservant la santé des personnes et les ressources naturelles de la planète.

Nous sélectionnons des matériaux de qualité pouvant être récupérés, recyclés et transformés en nouveaux produits en appliquant les principes Cradle to Cradle® (du berceau au berceau).

Pour contribuer à un air intérieur plus sain, nos sols ont des taux d'émission de COV totaux extrêmement bas, voire indétectables (inférieurs à 100 μg/m3 à même inférieurs à 10 μg/m3), soit 10 à 100 fois plus faibles que la valeur seuil de 1 000 μg/m3, retenue par différents pays européens dont la France.

De plus, tous nos produits en vinyle sont sans phtalate. Les plastifiants sans phtalate que nous sélectionnons sont certifiés pour les emballages alimentaires et les jouets destinés à être mis en bouche.

Pour plus d’infos sur la démarche de Tarket, cliquez ici.

 

WESSLING   Florian Biamba

Florian BIAMBA, Ingénieur technico-commercial « Bâtiment » de Wessling France

Wessling est un acteur international dans le domaine de l’analyse environnementale avec pour vocation la préservation de la santé humaine. Les laboratoires WESSLING associent leurs compétences microbiologiques, physico-chimiques et de tests d’émission de matériaux de construction pour vous proposer une offre complète d’analyses selon les référentiels internationaux (HQE, BREEAM, LEED, WELL BUILDING) à destination des bâtiments tertiaires et résidentiels (Bureaux, Hôtellerie, Commerces, Restaurants, Copropriétés etc.).

A toutes les phases du cycle de vie d’un bâtiment (étude préalable, à réception, en exploitation), les laboratoires Wessling proposent des analyses pour contrôler la qualité de l’air, de l’eau, du sol et de tests d’émission des bâtiments. Nos prestations sont régulièrement récompensées par des accréditations COFRAC (N° 1-1364, portée disponible sur www.cofrac.fr), mais également par des certifications internationales afin garantir une qualité optimale à notre clientèle.

Classée troisième cause de mortalité en France après le tabac et l’alcool, la pollution de l’air que nous respirons est souvent négligée car ses conséquences sur la santé, le bien-être et les performances sont méconnues. Nos laboratoires proposent de vérifier les seuils réglementaires et/ou sanitaires du Formaldéhyde, Benzène, COV, COVT, PM10, PM2.5 ainsi que  la flore microbienne et des levures/moisissures.

Avant la commercialisation ou pour assurer le suivi de la production d’un matériau de construction, de décoration ou bien de mobilier, nos chambres d’essais de 20 litres à 20 m3 permettent aux industriels et distributeurs de tester les émissions de COV de leurs produits. Disposant de la plus grande quantité de chambres d’essai en France et de l’agrément crédit impôt recherche, Wessling vous accompagne dans une démarche d’amélioration continue vers une labellisation de produits toujours plus sains.

Face au saturnisme, à la légionellose, et autres maladies potentiellement mortelles, la vérification du respect des seuils réglementaires de la qualité de l’eau au robinet d’usage est indispensable  pour s’assurer du maintien de la qualité de l’eau après le compteur de distribution. Les laboratoires Wessling proposent de quantifier le plomb, les légionnelles ainsi que l’intégralité des paramètres de potabilité.

C’est ce souci de qualité au service de la santé qui nous a rapproché de l’Association Bâtiment Santé Plus, que nous souhaitons remercier pour l’organisation de ce colloque « Les Défis Bâtiments et santé », référence nationale sur le thème du bâtiment sain.

fr.wessling-group.com/fr

Partenaires Start-up

 

in'air solutions   Émeraude HADJ ATTOU

Émeraude HADJ ATTOU, Technical Business Developer In’Air Solutions

L’urgence à agir pour améliorer la qualité de l’air est avérée. Parmi l’ensemble des personnes exposées aux polluants de l’air, nos enfants sont les plus fragilisés et développent de plus en plus de maladies respiratoires qu’ils garderont toute leur vie d’adulte. Nous avons une responsabilité : celle de nous organiser et d’agir.

In’Air Solutions est une jeune entreprise née de la prise de conscience de ce problème de santé publique par un chercheur du CNRS, spécialiste des polluants chimiques de l’air. Stéphane Le Calvé, qui a aussi été expert auprès de l’ADEME et du Ministère du Développement Durable pendant 10 ans à la direction du groupe de travail « Air Intérieur » (PRIMEQUAL), est aujourd’hui à l’origine de deux inventions permettant de répondre aux besoins.

Ce que les innovations d’In’Air Solutions apportent de plus aux technologies existantes, c’est la mesure de haute performance sur le terrain, fiable, facile et rapide, continue et programmable, pour les deux polluants majeurs de l’air intérieur à diagnostiquer dans les écoles et les crèches : le formaldéhyde et le benzène. La fiabilité de la mesure du Formaldéhyde Analyzer a été le critère majeur d’attribution du Trophée Bâtiment Santé Innovations en 2017.

Notre proposition innovante a convaincu plusieurs industriels dans différents secteurs comme le bois, le bâtiment, l’industrie automobile ou encore les spécialistes de la dépollution.

Nous sommes actuellement coordinateurs d’un projet européen « LIFE SMART IN’AIR » qui vise à améliorer la qualité de l’air dans les écoles européennes. Nous intervenons en faisant des mesures avec nos appareils afin que des recommandations personnalisées soient proposées. Ce projet a aussi pour vocation de nous permettre d’améliorer les performances et les caractéristiques de nos appareils actuels. Pour plus d’informations rendez-vous sur « http://www.life-smartinair.eu/ »

Nous sommes très fiers de participer pour la seconde fois aux « Défis Bâtiments Santé » en soutenant l’événement, car c’est ensemble que nous trouverons les synergies pour avancer dans l’amélioration de nos environnements clos.

www.inairsolutions.fr

 

Octopus   Maxime MENDEZ

Maxence MENDEZ Fondateur et Directeur général

Nous passons 90% du temps à l’intérieur. Construire des bâtiments sains est donc primordial, la pollution de l’air intérieur étant tout aussi nocive que la pollution de l’air extérieur.

C’est dans ce contexte que notre start-up Octopus Lab, spécialisée dans la prévision de la qualité de l’air intérieur, est née et reste engagée pour préserver la santé de chacun. Fiers d’avoir été élus « coup de cœur du jury » de la catégorie « Mesures innovantes de la QAI » aux Trophées Innovations Bâtiment Santé en 2017, nous continuons nos efforts pour apporter des solutions pour remédier à la pollution de l’air intérieur, problème majeur de santé publique.

Grâce à INCA-Indoor©, seul moteur de calcul validé de la chimie de l’air intérieur, développé lors d’un projet de recherche financé par l’ADEME dans le cadre du programme PRIMEQUAL, Octopus Lab assiste tous les concepteurs de bâtiment en leur proposant INDALO, la première solution de prévision de la qualité de l’air intérieur (QAI).

INDALO, logiciel de simulation d’air intérieur, permet de prédire les concentrations en polluants dans une pièce en fonction de nombreux paramètres : matériaux mis en œuvre, système de ventilation, pollution extérieure, occupation du bâtiment et mobilier. Il permet ainsi aux concepteurs de bâtiment de vérifier que leurs choix de construction garantiront un air intérieur de qualité pour les futurs occupants.

Octopus Lab intervient également en tant que bureau d’études au sein de la maîtrise d’œuvre pour apporter ses recommandations et préconisations afin d’atteindre l’objectif de qualité d’air de chaque projet de construction. Enfin, nous collaborons avec d’autres acteurs soucieux de la QAI (fabricants de ventilation, organismes de certification, …) pour développer et répondre à leurs (et à vos) besoins en termes de performance QAI.

C’est naturellement un plaisir pour nous d’être partenaires de cette 7ème édition de Défis Bâtiment Santé, convaincus que la “santé” et le “bâtiment” constituent bien deux mondes compatibles.

www.octopuslab.fr

 

Octopus   Pierre Guitton

Pierre GUITTON, Fondateur et Directeur général

Pour faire écho au thème des Défis Bâtiment Santé 2019, chez TEQOYA, on améliore la santé en économisant l’énergie ! Les deux vont de pair et l’un ne peut faire l’économie de l’autre. C’est pourquoi nous sommes heureux d’être partenaire de cette édition !

La pollution de l’air, notamment via les particules fines et ultrafines, est désormais reconnue comme le principal problème de santé publique dans le monde selon l’OMS, et la cause de maladies cardiovasculaires, d’affections bronchopulmonaires et de cancer.

Pour cela, TEQOYA, créée par 3 co-fondateurs en 2015, propose une gamme de purificateurs d’air ayant nécessité 15 ans de R&D et plusieurs années de tests in-vivo. L’innovation repose sur une technologie brevetée qui permet une émission d’ions très puissante mais avec une production d’ozone ultra-faible et pouvant traiter une surface jusqu’à 50 m2 par appareil. L’abattement d’un taux de particules d’une pièce est réalisé sans ventilation et sans filtre. Il fonctionne en continu. Les performances de dépollution ont été mesurées en laboratoire et complétées par des tests terrain montrant une réduction de pollution de 50 à 80 % suivant les caractéristiques du bâtiment.

Un soin particulier a été porté à la conception de nos appareils en intégrant une chaîne de valeur éco-responsable (fabrication en France, utilisation de bois et matériaux recyclés), et surtout en réduisant leur consommation : nos purificateurs d’airs consomment moins de 3 € d’électricité par an, moins qu’une ampoule LED à faible consommation. Notre technologie d’ioniseurs n’a pas besoin de consommables (pas de filtre) pour une action fiable dans le temps :  ils sont conçus pour assainir l'air en continu et garantis 10 ans. Une nouvelle gamme a été lancée en janvier 2019, élégante et 30 % plus performante pour la maison, le bureau (une version en plafonnier existe) et la voiture.

TEQOYA a reçu de multiples distinctions et rencontre un véritable succès en Chine. Air France lui fait confiance pour équiper ses salons, et le Groupe Beaumanoir l'un des premiers acteurs du prêt-à-porter en France pour ses bureaux à Shanghai. En France, les champions de France de Basket 2018, le Mans Sarthe Basket Club, en sont équipés ainsi que des salons de bien-être pour aider à la relaxation.

Présenté au CES 2015 à Las Vegas, TEQOYA a été également primé lors de La French Touch Conference 2016 à New York, lauréat de Scientipôle Initiative et du French Tech Tour China depuis 2016.

www.teqoya.fr

 

RUBIX   Jean-Christophe MIFSUD

Jean-Christophe MIFSUD, Président & CEO, RUBIX S&I

RUBIX S&I est une société d’analyse dédiée, qui propose un portefeuille complet de dispositifs connectés et de services, pour la surveillance et l’identification des toxiques, des nuisances, de la sécurité ou encore du bien-être au travail, en atmosphère intérieure (Rubix POD) et extérieure (Rubix WT1).

Bien que née en 2016, la société s’appuie plus de 100 années d’expérience cumulée dans les capteurs et particulièrement dans les capteurs de gaz, les COV et les odeurs, grâce à des collaborateurs aux compétences éprouvées.

RUBIX S&I est aujourd’hui l’un des précurseurs et leaders de la surveillance du bien-être et du confort avec un suivi en ligne des cartographies, au sein des bâtiments et autour des sites, des nuisances physiques, chimiques et biologiques, et leur identification. Nous capitalisons aussi sur cette expertise pour développer des modules miniaturisés, personnalisés et multi capteurs pour l’environnement, la maison intelligente ou la santé.

Le RubiX PoD permet en particulier de collecter en temps réel des données analytiques objectives permettant une identification des sources de nuisances, une amélioration de la performance énergétique des bâtiments et une cartographie du confort des collaborateurs.

Ce produit peut être placé sur le bureau des collaborateurs, s’accrocher à un mur ou se positionner dans n’importe quel environnement de travail. Il mesure jusqu’à 12 paramètres liés à la santé, à la pénibilité et au confort au poste de travail incluant le CO2, les COV (Composés Organiques Volatils), les toxiques, les odeurs, les allergènes et tous les paramètres physiques tels que pression, température, bruit, vibration, lumière, hygrométrie. Les utilisateurs à proximité peuvent aussi, avec leur téléphone mobile et par l’utilisation simple d’un QR Code et d’un questionnaire, partager leur perception de l’environnement. Une corrélation entre les paramètres objectifs et les ressentis subjectifs peut alors être établie pour améliorer la gestion de ces paramètres.

www.rubixsi.com/fr

Partenaires Institutionnels

ADEME   José CAIRE

José CAIRE, Directeur du bâtiment, de la ville et du territoire durable à l’ADEME

Aujourd’hui, on assiste à une forte imbrication dans le domaine du bâtiment entre la dimension énergétique, environnementale, sanitaire et l’usage sociétal. L’incitation à la mise en place de systèmes innovants invite les différents acteurs concernés par le secteur à prendre en compte cette interdisciplinarité complexe et composite.

Dans ce cadre, le programme des Défis Bâtiment Santé propose pour ce sixième colloque la santé comme secteur d’investigation pour identifier des actions et proposer des solutions innovantes pour mieux prendre en compte l’occupant dans ses différents lieux de vie.

Les mutations actuellement observées dans le domaine de la construction sont significatives et portent sur la conception architecturale, l’isolation de l’enveloppe, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, et également la prise en compte des impacts environnementaux. Pour autant, les questionnements restent nombreux et prégnants en particulier sur la QAI. 

A ce titre et dans ce contexte, les actions prioritaires de l’ADEME portent sur une meilleure prise en compte la qualité de l'air intérieur dans la conception, la rénovation et l'usage des bâtiments. Elle se traduit notamment par la mise en œuvre de programmes suivants :

  • Continuer de développer la connaissance de la qualité de l’air dans les différents environnements intérieurs, dont les bâtiments performants en énergie, notamment via l’OQAI.
  • Améliorer la connaissance des déterminants de la QAI : comportements, émissions des produits du bâtiment (dont matériaux biosourcés), via notamment les appels à projets CORTEA et PRIMEQUAL ; à ce titre, un colloque de restitution du programme Primequal portant sur les nouveaux bâtiments et matériaux, expositions multiples et agents biologiques s’est tenu à Marseille les 18 et 19 octobre 2016.
  • Développer des produits du bâtiment, dont biosourcés, à très faibles émissions, développer des produits de ventilation performants adaptés à la rénovation (via les appels à projet CORTEA et Bâtiment Durable) et soutenir la filière pour que les meilleures techniques disponibles soient largement diffusées.
  • Contribuer à la montée en compétence des gestionnaires de bâtiments (dont les collectivités) et à l’émergence d’actions innovantes pour une meilleure prise en compte opérationnelle de la QAI, dans une démarche globale « Energie-Santé-Confort".
  • Former des acteurs relais tels que les Conseillers Info Energie à la qualité de l’air et à la ventilation et diffuser un « Guide technique et opérationnel » afin de prendre en compte en amont les aspects énergétiques, acoustiques, QAI et ventilation lors d’une rénovation
  • Développer et inclure des volets qualité de l’air intérieur et extérieur dans les politiques ou programmes de rénovation énergétique des bâtiments, notamment par la mise au point d’indicateurs et de leurs méthodes de calcul associées.

Dans ce cadre, la sensibilisation et la formation des différents acteurs intervenant dans la conception, la construction et l’exploitation des bâtiments constituent une action incontournable. A titre d’exemple, la sensibilisation des acteurs de chantier à la qualité de l’air intérieur, via les ateliers Airbat, qui sera présentée au cours de cette journée permet, au travers de réunion de chantiers sur le terrain, de sensibiliser les artisans et compagnons à l’importance des bonnes pratiques sur les chantiers en faveur de la QAI au travers d’exemples concrets et de cas pratiques selon une pédagogie adaptée au contexte.

Le projet ICHAQAI présenté dans le cadre d’un poster a quant à lui pour objectif d’améliorer les connaissances, avec la recherche de facteurs de pollution en cours de chantier. Pour cela, des mesures de qualité de l’air ont été réalisées tout au long de deux chantiers de construction neuve. ICHAQAI a également pour objectif d’apporter des solutions concrètes aux professionnels de la construction. Aussi, le projet se clôturera en 2018 avec la production d’un guide de bonnes pratiques et des actions de diffusion.

Par ailleurs l’ADEME met en œuvre des actions innovantes dans le cadre de la construction et rénovation des bâtiments :

  • L’évaluation de de la méthodologie de prise en compte de la qualité de l’air de la conception à la livraison d’un bâtiment qui est actuellement en cours d’expérimentation sur plusieurs régions (une douzaine de sites environ) permettra in fine de sensibiliser tous les acteurs – des maîtres d’ouvrages, architectes, maitre d’œuvre, artisans, etc à la qualité de l’air intérieur dans l’acte de construire. 
  • L’amélioration des protocoles de mesure des systèmes de ventilation résidentiels ; le projet  PROMEVENT financé par l’ADEME dans le cadre de l’APR bâtiment a proposé d’améliorer la fiabilité des protocoles d’évaluation des performances des systèmes de ventilation (y compris mesure de débit en sortie de bouches et de la perméabilité à l’air des réseaux de ventilation). Les travaux de PROMEVENT ont permis d’établir des recommandations et de nouveaux protocoles de mesures pour les systèmes de ventilation double flux et simple flux, en maison individuelle et dans les logements collectifs, qui seront proposés à l'ensemble de la filière aéraulique. 

www.ademe.fr

 

Plan Batiment Durable   Jérome GATIER

Jérome GATIER, directeur du Plan Bâtiment Durable

Le Plan Bâtiment Durable fête cette année ses dix ans 

Depuis dix ans, les acteurs réfléchissent ensemble de manière organisée, échangent leurs informations, questionnements et retours d'expérience, se structurent en réseau, et agissent ensemble au service des objectifs nationaux de performance énergétique et environnementale des secteurs du bâtiment et de l'immobilier.

Parmi les actions les plus récentes, une grande énergie a été déployée dans une réflexion collective autour de la rénovation énergétique des bâtiments éducatifs, de la maternelle à l'université.

Cette réflexion, qui a réuni plus de cent vingt participants autour d'un co-pilotage entre le Plan Bâtiment Durable et la Caisse des Dépôts et publié ses conclusions en mai 2018, rejoint une des deux priorités du Plan de rénovation énergétique des bâtiments : la rénovation énergétique des immeubles des collectivités territoriales.

La proposition principale formulée par le groupe de travail est de lancer un vaste "Plan Bâtiments éducatifs", mouvement coordonné de tous les propriétaires de bâtiments d'éducation, à la fois pour l'enjeu propre à la rénovation de ce patrimoine immobilier, mais aussi pour l'occasion qu'il procure de mobiliser l'ensemble de la communauté humaine concernée par les bâtiments éducatifs.

L'expérience montre en effet que, pour réussir la rénovation d'un bâtiment scolaire, il est important d'associer les utilisateurs au projet, de sorte que l'usage du bâtiment soit performant. La rénovation est de ce fait l'opportunité d'introduire la compréhension de l'énergie et de la rénovation énergétique dans les activités pédagogiques. Ce savoir peut être transféré à la maison et ainsi faire des enfants des ambassadeurs de la rénovation.

Ce sujet rentre totalement en résonance avec celui de la santé des occupants, notamment en ce qui concerne la qualité de l'air intérieur, mais aussi d'autres aspects sensibles sur le plan sanitaire comme l'acoustique ou l'éclairage naturel.

A la fois, l'amélioration de l'atmosphère intérieure des locaux scolaires peut-être un déclencheur de travaux de rénovation, auquel cas, il est important d'utiliser cette opportunité pour embarquer des travaux de performance énergétique. Réciproquement, les travaux de rénovation doivent toujours s'accompagner de vigilance sur la qualité de l'air intérieur, pour éviter les contre-performances. Les rénovations énergétiques vont de plus en plus s'accompagner d'améliorations dans le domaine de la santé des occupants, en particulier de la qualité de l'air intérieur.

www.planbatimentdurable.fr

 

Agence Qualité Construction   Philippe Estingoy

Philippe ESTINGOY, Directeur Général

Porté par les enjeux énergétiques et environnementaux, le secteur du bâtiment s’est engagé dans une mutation importante qui nécessite des évolutions technologiques et techniques à un rythme que nous n’avions encore jamais connu dans la construction. Il en résulte la production d’innovations potentiellement porteuses de nouveaux risques, parfois inconnus ou complexes à anticiper. C’est d’autant plus vrai que les exigences sociétales sont plus fortes en termes de santé et plus globalement de confort des habitants et usagers de la construction.

Pour améliorer la connaissance, l’Agence Qualité Construction a mis en place dès 2010 un dispositif de retour d’expériences, le REX Bâtiments performants (REX BP), afin d’accompagner les acteurs de la construction dans la prévention des risques émergeants induits par cette mutation. Depuis 2013 la qualité sanitaire du bâtiment est devenue un sujet à part entière de prévention, notamment au travers d’expérimentations et innovations afférentes à la santé.

Les différentes campagnes d’enquête dans les bâtiments performants nous ont permis de mettre en exergue des points de vigilance et des bonnes pratiques, que nous partageons avec l’ensemble des acteurs de la construction afin de permettre la montée collective en compétences.

Elles ont mis en évidence, encore une fois, le besoin d’appréhender le bâtiment et ses innovations avec une vision globale et non pas au regard d’une performance isolée.

La richesse du programme de cette septième édition du Colloque Défis Bâtiment Santé saura en faire écho.

www.qualiteconstruction.com

 

Ordre des Architectes   Denis DESSUS

Denis DESSUS, Président du Conseil National de l’Ordre des Architectes

L’architecte conçoit et façonne le cadre de vie. Il imagine les espaces à construire et à rénover en corrélant usage, environnement, coûts, performances et sensations. Il est donc directement engagé et responsable des caractéristiques des constructions et de leur impact sur leurs occupants.

Cette fonction de concepteur s’accompagne d’un rôle nécessaire de chef d’orchestre de toutes les ingénieries, de toutes les intelligences associées pour générer un bâtiment. La conception est un phénomène itératif avec les bureaux d’étude et économistes associés au sein de l’équipe de maîtrise d’œuvre, pour déterminer les matériaux, matériels et technologies qui déterminent les performances et les caractéristiques des volumes construits.

Acteurs convaincus de la prise en compte des problématiques de développement durable et de construction écologique, les architectes veulent apporter des solutions au mal logement en France qui est en grande partie lié à un habitat ancien dégradé. 

La rénovation est un enjeu écologique, social et économique majeur qui n’est pas limité au logement mais concerne tous les lieux de vie. Une réintervention sur l'existant efficace nécessite une vision globale mettant en cohérence les techniques et l'usage. 

C’est une responsabilité citoyenne, et l’Ordre des architectes qui veille à l’intérêt public se doit de sensibiliser, d’accompagner et promouvoir toutes les avancées dans ce domaine. 

Il le fait également en formant les étudiants et les professionnels aux spécificités de ces opérations, dans les écoles supérieures d’architecture, grâce à la formation continue et en développant des outils numériques dédiés.

Métier de création, l’architecte apporte dans ses projets, par sa capacité de synthèse, des réponses aux besoins de la population. C’est pour cela que nous soutenons les Défis Bâtiment Santé car l’implication et les capacités d’innovation de nos industriels, ingénieurs et scientifiques sont nécessaires pour bien concevoir et bien construire.

www.architectes.org

 

Observatoire de la qualité de l'air   Andrée BUCHMANN

Andrée BUCHMANN, Présidente

L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur : un outil unique au service de la qualité des environnements intérieurs.

L’OQAI a été créé en 2001 par les ministères en charge de la santé, de l’environnement et du logement pour acquérir des connaissances sur la qualité de l’air et le confort dans les lieux de vie et apporter des réponses objectives aux préoccupations des professionnels de la santé et du bâtiment et des usagers. Il bénéfice également du soutien de l’ADEME et de l’Anses.

Une première campagne nationale dans les logements (2003-2005) a permis de décrire l’état du parc métropolitain et de la qualité de l’air intérieur. Une nouvelle campagne nationale dans les logements est en préparation et devrait démarrer fin 2019. Les campagnes nationales menées dans les écoles et les immeubles de bureaux (2013-2017) ont fourni de premiers enseignements sur la qualité de l’air dans ces lieux ; l’exploitation des données se poursuit pour identifier les facteurs liés aux bâtiments et aux occupants déterminant la qualité de l’air intérieur. Enfin, une campagne est en cours dans les établissements médico-sociaux.

Des études spécifiques sont menées comme la première évaluation du coût socio-économique de la pollution de l’air intérieur ou l’étude des émissions des fournitures scolaires.

Depuis 2012, un programme dédié à l’étude de la qualité de l’air et du confort dans les bâtiments performants en énergie, neufs ou rénovés, est en place. Ainsi, grâce à l’OQAI, les pouvoirs publics ont disposé, dès le lancement de leur politique de bâtiments performants du point de vue énergétique, d’un outil d’évaluation qui plaide pour une approche intégrée énergie/qualité de l’environnement intérieur. Ces travaux ont permis de proposer un jeu d’indicateurs, actuellement testés dans le projet européen ALDREN, pour accompagner toute rénovation énergétique et vérifier qu’elle garantit également la qualité sanitaire du bâtiment.

L’OQAI est dirigé par un Conseil de Surveillance, assisté d’un Conseil Scientifique. Un Comité Consultatif réunissant les acteurs du bâtiment, de la santé et de l’environnement, ainsi que des représentants de la société civile, permet un échange direct avec les parties prenantes. Le CSTB est l’opérateur scientifique et technique de l’OQAI.

www.oqai.fr

 

Qualitel   Marianne PERRIERE

Marianne PERRIERE, Chef de projet éditorial, Direction de la communication

Créée en 1974, l’Association QUALITEL a pour mission de promouvoir la qualité de l’habitat par la certification et l’information du grand public. Pour y contribuer, QUALITEL s’appuie sur son activité de recherche et son expertise de près de 45 ans. Des programmes sont ainsi menés sur l’ensemble des caractéristiques d’un logement : thermique, acoustique, qualité de l’air intérieur... et, plus largement, sur de nombreux sujets liés à l’habitat : l’économie circulaire, la biodiversité, les bâtiments connectés, le BIM ou encore l’analyse du cycle de vie du bâtiment.

La santé fait partie des sujets prioritaires pour l’Association QUALITEL. La qualité de l’air intérieur, les émissions des matériaux de construction, les différents polluants présents dans un logement, la ventilation ont fait l’objet de plusieurs programmes de recherche. Ces dernières années ont également été riches en ce qui concerne l’activité acoustique avec notamment une vidéo pédagogique à destination du grand public, une étude sur les basses fréquences, et plus récemment un guide opérationnel et un dossier thématique sur l’acoustique et la rénovation.

QUALITEL s’appuie sur son expertise pour sensibiliser grand public et professionnels sur le rôle que chacun peut jouer pour participer à la qualité des logements. Depuis 2 ans, QUALITEL mène aussi une enquête annuelle d’envergure pour déterminer le ressenti des Français par rapport à la qualité de leur logement. Le Baromètre Qualitel, réalisé avec IPSOS, s’intéresse ainsi aux motifs de satisfaction/insatisfaction et aux attentes des occupants sur de nombreux aspects : confort thermique, acoustique, luminosité… ou encore sur la rénovation : quels travaux permettent d’améliorer véritablement la qualité de vie ?

La mission d’intérêt général repose aussi sur le Fonds de dotation QUALITEL, créé en 2012 par l’Association QUALITEL pour soutenir des actions solidaires en faveur du logement des personnes défavorisées.

QUALITEL participe à la journée Défis Bâtiment Santé depuis de nombreuses années. Nous avons fait le choix de renouveler notre partenariat pour soutenir cette édition 2019 du colloque, pour soutenir cet événement qui interroge cette année les impacts de la rénovation énergétique et son rôle essentiel dans l’amélioration de la qualité de vie des occupants dans leur logement.

www.qualitel.org

 

ATMO France   Guy Bergé

Guy BERGÉ, Président d’ATMO France

La rénovation énergétique implique généralement des changements significatifs des bâtiments : isolation thermique, étanchéité à l’air, matériaux, systèmes de renouvellement d’air, de chauffage… Il est important de veiller à ce que ces changements ne viennent pas dégrader la qualité de l’air intérieur.

Fortes de l’expérience accumulée depuis des décennies dans la surveillance et l’évaluation de l’air ambiant, les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) disposent aussi d’une compétence reconnue en métrologie de la qualité de l’air intérieur. Leurs travaux et leur expertise s'appuient sur une démarche intégrée de prévention, d'évaluation et de gestion de la qualité de l’air intérieur et extérieur qui permet d'agir plus efficacement pour réduire l’exposition globale à la pollution de l’air.  

En collaboration avec un réseau de partenaires pluridisciplinaires et en s’appuyant sur les expériences déjà menées, les AASQA peuvent aider les collectivités à aborder les enjeux sanitaires liés à la qualité de l’air intérieur. Ainsi, les AASQA peuvent :

  • proposer des accompagnements adaptés : sessions d’information et de sensibilisation, déclinaison de pratiques favorables à la qualité de l’air intérieur ;
  • réaliser des campagnes ciblées sur les objectifs des collectivités : diagnostic par rapport à des valeurs guides, évaluation de l'impact de différentes pratiques et de l’exposition à des polluants spécifiques ;
  • soutenir les collectivités pour faire face à différentes situations dégradées de pollution : recherche des sources de pollution en s'appuyant sur le partage de connaissances du réseau national, évaluation de solutions de remédiation, accompagnement en termes d’aide à la décision et de communication ;
  • accompagner les collectivités dans une démarche environnementale lors d’opérations de construction ou de rénovation de bâtiments : prise en compte intégrée des exigences de performance énergétique, d’urbanisme et de confort sanitaire ; validation des dispositions constructives (mesures et suivi à différentes phases du chantier).

www.atmo-france.org

 

Envirobat Occitanie   Illona PIOR

Illona PIOR, Directrice Déléguée

Envirobat Occitanie - centre de ressources de la rénovation, de la construction et de l’aménagements durables - a pour mission d’accompagner l’évolution des pratiques des professionnels. Il est, par ailleurs, membre du Réseau Bâtiment Durable animé par l’ADEME et le Plan Bâtiment Durable. Ainsi, il contribue à la transition énergétique et écologique et, plus spécifiquement, il accélère l’atteinte des objectifs du scénario Région à Energie Positive en Occitanie.

Véritable réseau d’acteurs professionnels, Envirobat Occitanie a pour missions d’animer ce réseau, de travailler à la capitalisation/promotion/diffusion des bonnes pratiques et de développer des outils d’observation, d’accompagnement et d’évaluation.

Envirobat Occitanie est particulièrement investi dans le chantier de la rénovation des bâtiments et l’accompagnement des acteurs de la rénovation (professionnels, Plateformes Territoriales de la Rénovation Énergétique).

À ce titre, il met à disposition son expertise et offre plusieurs outils d’observation et d’accompagnement :

  • L’Observatoire des Coûts de la Rénovation Énergétique (OCRE) : outil d’observ’action qui, sur la base de données collectées, permet d’obtenir une photographie de l’état du chantier de la rénovation à l’échelle d’un territoire et donne un aperçu des pratiques des professionnels
  • La démarche Bâtiment Durable Occitanie (BDO) : outil d’accompagnement et d’évaluation sur les aspects environnementaux, économiques et sociaux, pour construire ou rénover dans un contexte adapté à toutes les spécificités de la région Occitanie
  • L’enquête REX Bâtiments Performants (REX BP) : dispositif piloté par l’Agence Qualité Construction qui permet d’identifier, via l’analyse in situ d’opérations performantes notamment de rénovations, les non-qualités qui impactent les performances énergétiques et environnementales prévues ainsi que les bonnes pratiques associées pour les éviter.
  • L’assistance en ligne (PRIS PRO) : service d’information à destination des acteurs de la rénovation (informations techniques, fiscales, financières,…) 

C’est fort de son expertise et de la richesse de son réseau qu'Envirobat Occitanie a eu beaucoup de plaisir à contribuer à l'élaboration du programme de cette 7e édition des Défis Bâtiment Santé "Rénovation énergétique : la santé en plus", en suggérant de mettre à l'honneur des acteurs, des initiatives et opérations singulières en Occitanie et ailleurs !

www.envirobat-oc.fr

De plus en plus de partenaires...
pourquoi pas vous en 2019 ?

Chaque année, Les Défis Bâtiment Santé bénéficient du soutien de partenaires publics et de divers acteurs de la construction (industriels, entreprises de construction, distribution, organismes de certification, centres de ressources…), d’associations et de collectivités.