6ème édition

La santé, moteur
d'innovations du Bâtiment

Le 15 juin 2017, à Paris, Cité des sciences et de l’industrie
Les nouveaux Défis Bâtiment Santé

Partenaires

Partenaire Fondateur
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé
Partenaire Privé

Partenaires Institutionnels

ADEME   José CAIRE

José CAIRE, Directeur du bâtiment, de la ville et du territoire durable à l’ADEME

Aujourd’hui, on assiste à une forte imbrication dans le domaine du bâtiment entre la dimension énergétique, environnementale, sanitaire et l’usage sociétal. L’incitation à la mise en place de systèmes innovants invite les différents acteurs concernés par le secteur à prendre en compte cette interdisciplinarité complexe et composite.

Dans ce cadre, le programme des Défis Bâtiment Santé propose pour ce sixième colloque la santé comme secteur d’investigation pour identifier des actions et proposer des solutions innovantes pour mieux prendre en compte l’occupant dans ses différents lieux de vie.

Les mutations actuellement observées dans le domaine de la construction sont significatives et portent sur la conception architecturale, l’isolation de l’enveloppe, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, et également la prise en compte des impacts environnementaux. Pour autant, les questionnements restent nombreux et prégnants en particulier sur la QAI. 

A ce titre et dans ce contexte, les actions prioritaires de l’ADEME portent sur une meilleure prise en compte la qualité de l'air intérieur dans la conception, la rénovation et l'usage des bâtiments. Elle se traduit notamment par la mise en œuvre de programmes suivants :

  • Continuer de développer la connaissance de la qualité de l’air dans les différents environnements intérieurs, dont les bâtiments performants en énergie, notamment via l’OQAI.
  • Améliorer la connaissance des déterminants de la QAI : comportements, émissions des produits du bâtiment (dont matériaux biosourcés), via notamment les appels à projets CORTEA et PRIMEQUAL ; à ce titre, un colloque de restitution du programme Primequal portant sur les nouveaux bâtiments et matériaux, expositions multiples et agents biologiques s’est tenu à Marseille les 18 et 19 octobre 2016.
  • Développer des produits du bâtiment, dont biosourcés, à très faibles émissions, développer des produits de ventilation performants adaptés à la rénovation (via les appels à projet CORTEA et Bâtiment Durable) et soutenir la filière pour que les meilleures techniques disponibles soient largement diffusées.
  • Contribuer à la montée en compétence des gestionnaires de bâtiments (dont les collectivités) et à l’émergence d’actions innovantes pour une meilleure prise en compte opérationnelle de la QAI, dans une démarche globale « Energie-Santé-Confort".
  • Former des acteurs relais tels que les Conseillers Info Energie à la qualité de l’air et à la ventilation et diffuser un « Guide technique et opérationnel » afin de prendre en compte en amont les aspects énergétiques, acoustiques, QAI et ventilation lors d’une rénovation
  • Développer et inclure des volets qualité de l’air intérieur et extérieur dans les politiques ou programmes de rénovation énergétique des bâtiments, notamment par la mise au point d’indicateurs et de leurs méthodes de calcul associées.

Dans ce cadre, la sensibilisation et la formation des différents acteurs intervenant dans la conception, la construction et l’exploitation des bâtiments constituent une action incontournable. A titre d’exemple, la sensibilisation des acteurs de chantier à la qualité de l’air intérieur, via les ateliers Airbat, qui sera présentée au cours de cette journée permet, au travers de réunion de chantiers sur le terrain, de sensibiliser les artisans et compagnons à l’importance des bonnes pratiques sur les chantiers en faveur de la QAI au travers d’exemples concrets et de cas pratiques selon une pédagogie adaptée au contexte.

Le projet ICHAQAI présenté dans le cadre d’un poster a quant à lui pour objectif d’améliorer les connaissances, avec la recherche de facteurs de pollution en cours de chantier. Pour cela, des mesures de qualité de l’air ont été réalisées tout au long de deux chantiers de construction neuve. ICHAQAI a également pour objectif d’apporter des solutions concrètes aux professionnels de la construction. Aussi, le projet se clôturera en 2018 avec la production d’un guide de bonnes pratiques et des actions de diffusion.

Par ailleurs l’ADEME met en œuvre des actions innovantes dans le cadre de la construction et rénovation des bâtiments :

  • L’évaluation de de la méthodologie de prise en compte de la qualité de l’air de la conception à la livraison d’un bâtiment qui est actuellement en cours d’expérimentation sur plusieurs régions (une douzaine de sites environ) permettra in fine de sensibiliser tous les acteurs – des maîtres d’ouvrages, architectes, maitre d’œuvre, artisans, etc à la qualité de l’air intérieur dans l’acte de construire. 
  • L’amélioration des protocoles de mesure des systèmes de ventilation résidentiels ; le projet  PROMEVENT financé par l’ADEME dans le cadre de l’APR bâtiment a proposé d’améliorer la fiabilité des protocoles d’évaluation des performances des systèmes de ventilation (y compris mesure de débit en sortie de bouches et de la perméabilité à l’air des réseaux de ventilation). Les travaux de PROMEVENT ont permis d’établir des recommandations et de nouveaux protocoles de mesures pour les systèmes de ventilation double flux et simple flux, en maison individuelle et dans les logements collectifs, qui seront proposés à l'ensemble de la filière aéraulique. 

www.ademe.fr

 

Plan Batiment Durable   Jérome GATIER

Jérome GATIER, directeur du Plan Bâtiment Durable

Quel chemin parcouru depuis le lancement du Plan Bâtiment Durable en 2009 ! Au lendemain du Grenelle de l’Environnement, la Réglementation Thermique 2012 est venue considérablement améliorer la performance énergétique des constructions neuves, entrainant une évolution des pratiques, de nouvelles innovations : en somme, une métamorphose sans précédent de toute la filière bâtiment et immobilier.

La prochaine et future réglementation se profile déjà ; dépassant le seul critère thermique, elle sera environnementale en prenant notamment en compte l’impact carbone. C’est tout le sens de l’expérimentation « E+/C- » lancée par les pouvoirs publics en collaboration avec les professionnels. Cette future réglementation annonce un véritable changement pour le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Depuis 2013 déjà, le groupe de travail RBR 2020-2050 du Plan Bâtiment Durable porte une vision prospective sur le bâtiment de demain ; c’est en son sein qu’est apparue l’idée d’une réglementation environnementale, désormais partagée par tous.

Le groupe de travail RBR 2020-2050 concentre désormais sa réflexion sur les autres champs, qui a coté des piliers énergie et carbone, devront caractériser les bâtiments de demain. Ce sont les notions de numérique, le changement d’échelle, du bâtiment à la ville, mais aussi et surtout toutes les questions d’usages et de confort dans ces futurs bâtiments sobres et responsables. Dans cette approche, la question de la santé des occupants est prioritaire. Ce sujet devrait sans doute nous conduire à investiguer davantage les champs de la qualité acoustique des locaux, de la qualité de l’air intérieur, de l’impact des technologies numériques.

C’est pourquoi, le colloque « Défis Bâtiments et santé » vient utilement apporter sa pierre à l’édifice et le Plan Bâtiment Durable renouvelle son soutien et son engouement à y participer.

Le Plan Bâtiment Durable

Lancé en janvier 2009 par les pouvoirs publics, le Plan Bâtiment Durable, présidé par l’avocat Philippe Pelletier, fédère un large réseau d’acteurs du bâtiment et de l’immobilier autour d’une mission commune : favoriser l’atteinte des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale de ce secteur. Le Plan Bâtiment Durable assure la concertation permanente au sein de la filière et témoigne de la mobilisation continue des acteurs au plan national comme régional. Il est ainsi force de proposition auprès des pouvoirs publics.

www.planbatimentdurable.fr

 

Agence Qualité Construction   Philippe Estingoy

Philippe ESTINGOY, Directeur Général

Porté par les enjeux énergétiques et environnementaux, le secteur du bâtiment s’est engagé dans une mutation importante qui nécessite des évolutions technologiques et techniques à un rythme que nous n’avions encore jamais connu dans la construction. Il en résulte la production d’innovations potentiellement porteuses de nouveaux risques, parfois inconnus ou complexes à anticiper. C’est d’autant plus vrai que les exigences sociétales sont plus fortes en termes de santé et plus globalement de confort des habitants et usagers de la construction.

Pour améliorer la connaissance, l’Agence Qualité Construction a mis en place dès 2010 un dispositif de retour d’expériences, le REX Bâtiments performants (REX BP), afin d’accompagner les acteurs de la construction dans la prévention des risques émergeants induits par cette mutation. Depuis 2013 la qualité sanitaire du bâtiment est devenue un sujet à part entière de prévention, notamment au travers d’expérimentations et innovations afférentes à la santé.

Les différentes campagnes d’enquête dans les bâtiments performants nous ont permis de mettre en exergue des points de vigilance et des bonnes pratiques, que nous partageons avec l’ensemble des acteurs de la construction afin de permettre la montée collective en compétences.

Elles ont mis en évidence, encore une fois, le besoin d’appréhender le bâtiment et ses innovations avec une vision globale et non pas au regard d’une performance isolée.

La richesse du programme de cette sixième édition du Colloque Défis Bâtiment Santé saura en faire écho.

www.qualiteconstruction.com

 

Ordre des Architectes   Denis DESSUS

Denis DESSUS, Vice-Président du Conseil National de l’Ordre des Architectes

L’architecte conçoit et façonne le cadre de vie. Il imagine les espaces en corrélant usage, environnement, coûts, performances et sensations. Il est donc directement engagé et responsable des caractéristiques des constructions et de leur impact sur leurs occupants.

Cette fonction de concepteur s’accompagne d’un rôle nécessaire de chef d’orchestre de toutes les ingénieries, de toutes les intelligences associées pour générer un bâtiment. La conception est un phénomène itératif avec les bureaux d’étude et économistes associés au sein de l’équipe de maîtrise d’œuvre, pour déterminer les matériaux, matériels et technologies qui déterminent les performances et les caractéristiques des volumes construits.

Les architectes ont été des acteurs convaincus de la prise en compte des problématiques de développement durable et de construction écologique, en France et dans le monde. Ils doivent l’être également sur la question fondamentale et précise de la santé.

C’est une responsabilité citoyenne, et l’Ordre des architectes qui veille à l’intérêt public se doit de sensibiliser, d’accompagner et promouvoir toutes les avancées dans ce domaine.

Nous voulons des outils pour une conception garante de la qualité sanitaire des constructions tout au long de leur cycle de vie. Une catastrophe comme l’amiante ne doit plus pouvoir se répéter. Il nous faut des matériaux sains et traçables, des systèmes constructifs performants et conçus pour permettre les évolutions du bâti et une déconstruction en toute sécurité pour les ouvriers et les usagers.

Métier de création, l’architecte se doit d’innover dans les réponses fonctionnelles aux accélérations des évolutions de la société, de maîtriser l’adaptation du projet aux caractéristiques environnementales mais également de maîtriser le micro environnement qu’il crée et son impact sur la santé.

C’est pour cela que nous soutenons les Défis Bâtiment Santé car nous avons besoin de l’implication et des capacités d’innovation de nos industriels, ingénieurs et scientifiques.

www.architectes.org

 

Observatoire de la qualité de l'air   Andrée BUCHMANN

Andrée BUCHMANN, Présidente

L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur : un outil au service de la santé environnementale.

L’OQAI a été  créé en 2001 par les ministères en charge de la santé, de l’environnement et du logement pour apporter des réponses objectives aux préoccupations du monde de la santé, du bâtiment et des usagers.

Une première campagne nationale Logement (2003-2005) a permis de décrire l’état du parc métropolitain et de la qualité de l’air intérieur. C’est une photographie de référence. Une nouvelle campagne nationale Logement a été décidée fin 2016. Une enquête similaire d’approche statistique est en cours pour les écoles. L’enquête Bureaux quant à elle fonctionne sur la contribution volontaire. Des enquêtes plus spécifiques ont été réalisées au fil des ans : piscines, salles de sports…. Les bâtiments médico-sociaux constituent une prochaine cible.

En collaboration avec l’ANSES et le CSTB, l’OQAI a réalisé la première étude socio-économique sur les coûts de la pollution de l’air intérieur.

L’Observatoire est dirigé par un Conseil de Surveillance, assisté d’un Conseil Scientifique présidé par le Professeur Isabelle Momas. Un Comité Consultatif réunissant la plupart des acteurs du bâtiment, de la santé et de l’environnement permet un échange direct avec la société. La coordination scientifique est assurée par Séverine Kirchner et Corinne Mandin (CSTB ).

Grâce à l’OQAI, les pouvoirs publics ont disposé, dès le lancement de leur politique de bâtiments performants du point de vue énergétique, d’un outil d’évaluation immédiat qui nous encourage à plaider pour une approche intégrée énergie/ qualité  de l’air.

www.oqai.fr

 

Qualitel   Marianne PERRIERE

Marianne PERRIERE, Chef de projet éditorial, Direction de la communication

Créée en 1974, l’Association QUALITEL a pour mission de promouvoir la qualité de l’habitat par la certification et l’information du grand public. Pour y contribuer, QUALITEL s’appuie sur son activité de recherche et son expertise de plus de 40 ans. Des programmes sont ainsi menés sur l’ensemble des caractéristiques d’un logement : thermique, acoustique, qualité de l’air intérieur... et, plus largement, sur de nombreux sujets liés à l’habitat : l’économie circulaire, la biodiversité, les bâtiments connectés ou encore l’analyse du cycle de vie du bâtiment.

La santé fait partie des sujets prioritaires pour l’Association QUALITEL qui mène depuis plusieurs années des travaux sur ce thème. La qualité de l’air intérieur, l’amiante, les émissions des matériaux de construction ou encore la ventilation ont fait l’objet de plusieurs programmes de recherche. Des études plus approfondies ont par ailleurs été réalisées sur les moisissures, l’impact des huiles de cuisson et des particules sur l’air intérieur et les champs électromagnétiques.

Ces dernières années ont également été riches en ce qui concerne l’activité acoustique avec notamment une vidéo pédagogique ainsi qu’une étude sur les basses fréquences, qui a été récompensée lors d’un concours du Conseil national du bruit et dont les résultats sont présentés dans un dossier thématique.

QUALITEL développe ainsi ses moyens d’information à destination du grand public et des professionnels, grâce à ses sites internet et ses publications, par des vidéos pédagogiques sur le confort dans le logement... afin de sensibiliser sur le rôle que chacun peut jouer pour participer à la qualité des logements.

La mission d’intérêt général repose aussi sur le Fonds de dotation QUALITEL, créé en 2012 avec pour objectif de soutenir des projets d’organismes à but non lucratif en faveur du logement des personnes défavorisées, en lien avec la mission d’intérêt général de l’Association. Depuis sa création, le Fonds de dotation QUALITEL a déjà soutenu près de 60 projets sur tout le territoire, à hauteur de 650 000 €. Depuis 5 ans, l’Association participe ainsi au développement de projets emblématiques et novateurs en faveur du logement : des constructions de logements ou la création de solutions d’hébergement, des actions de sensibilisation et d’information pour le bon usage du logement ou encore des projets de recherche. La 6e édition de l’appel à projets est lancée : les candidatures sont à transmettre avant le 31 août.

QUALITEL participe au colloque Défis Bâtiment Santé depuis le début et est intervenue sur la prise en compte de la qualité sanitaire des produits de construction par les organismes de certification en 2012. Nous avons cette année fait le choix de devenir partenaire du colloque, pour soutenir cet événement qui met la santé et l’occupant au cœur des préoccupations des acteurs du secteur du bâtiment.

www.qualite-logement.org

 

ATMO France   Guy Bergé

Guy BERGÉ, Président d’ATMO France

Fortes de l’expérience accumulée depuis des décennies dans la surveillance et l’évaluation de l’air ambiant, les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) disposent aussi d’une compétence reconnue en métrologie de la qualité de l’air intérieur. Leurs travaux et leur expertise s'appuient sur une démarche intégrée de prévention, d'évaluation et de gestion de la qualité de l’air intérieur et extérieur qui permet d'agir plus efficacement pour réduire l’exposition globale à la pollution de l’air.  

En collaboration avec un réseau de partenaires pluridisciplinaires et en s’appuyant sur les expériences déjà menées, les AASQA peuvent aider les collectivités à aborder les enjeux sanitaires liés à la qualité de l’air intérieur. Ainsi, les AASQA peuvent :

  • proposer des accompagnements adaptés : sessions d’information et de sensibilisation, déclinaison de pratiques favorables à la qualité de l’air intérieur
  • réaliser des campagnes ciblées sur les objectifs des collectivités : diagnostic par rapport à des valeurs guides, évaluation de l'impact de différentes pratiques et de l’exposition à des polluants spécifiques.
  • soutenir les collectivités pour faire face à différentes situations dégradées de pollution : recherche des sources de pollution en s'appuyant sur le partage de connaissances du réseau national, évaluation de solutions de remédiation, accompagnement en termes d’aide à la décision et de communication.
  • accompagner les collectivités dans une démarche environnementale lors d’opérations de construction ou de rénovation de bâtiments : prise en compte intégrée des exigences de performance énergétique, d’urbanisme et de confort sanitaire ; validation des dispositions constructives (mesures et suivi à différentes phases du chantier).

www.atmo-france.org

 

Air Paca   Dominique Robin

Dominique ROBIN, Directeur d’Air PACA, membre de la Fédération Atmo France

L’air intérieur, une réalité pour les AASQA depuis plus de 15 ans. En France, l’air des 13 régions est surveillé par les Associations Agréées de Surveillance la Qualité de l’Air (AASQA), regroupées au sein de la Fédération Atmo France.

Depuis les années 2000, l’attente des pouvoirs publics se renforce en matière de qualité de l’air intérieur – création de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI), mise en place des lois Grenelle I et II et des PNSE I et II. Dans cette dynamique, les AASQA ont choisi de faire de l’air intérieur une orientation stratégique.

Sous l’impulsion des Ministères de l’écologie et de la santé, les AASQA ont notamment participé, de 2009 à 2011, à la mise en place de la vaste campagne nationale « écoles et crèches », qui a préparé la réglementation actuelle, relative à la surveillance des établissements recevant du public (ERP). Les AASQA proposent désormais divers services orientés air intérieur : accompagnement des collectivités, gestion des syndromes collectifs inexpliqués, sensibilisation des acteurs et construction/rénovation de bâtiments.

Les acteurs de PACA mobilisés. Grâce au soutien du Conseil Régional PACA, au PRSE II (Financements ARS et DREAL), une des actions phares d’Air PACA a été de constituer un réseau régional pluridisciplinaire d’experts en air intérieur, EQAIR. Fort de cette expérience collective, Air PACA mène diverses études et développe des outils de sensibilisation sur la qualité de l’air intérieur : Études épidémiologiques (ISAAC), ERP, logements, HQE Performance, sensibilisations (L’air et moi, Ecol’Air, Formation EQAIR…).

Air PACA met son expérience au service des collectivités de la région PACA pour les accompagner dans la gestion de leurs établissements recevant du public. L’objectif est de fournir un service visant à mettre en place la réglementation ERP, sensibiliser les occupants et gestionnaires aux bonnes pratiques, former les services techniques à l’autodiagnostic, interpréter les résultats de mesures, intégrer la question de l’air extérieur (évaluer la qualité de l’air globale de l’établissement), réaliser des expertises bâtiment en cas de besoin, ou encore accompagner les projets de construction/rénovation à grande échelle. Air PACA participe également aux campagnes nationales de mesure de l’OQAI dans les écoles et les bureaux. Enfin, Air PACA et WLab montent le premier FabLab dédié à la qualité de l’air en France, un lieu d’expérimentation, de collaboration et d’innovation sur la qualité de l’air intérieur et extérieur.

www.airpaca.org

 

Air Pays de la Loire   Luc Lavrilleux

Luc LAVRILLEUX, Directeur Air Pays de la Loire

Doté d’une solide expertise riche de plus de trente ans d’expérience, Air Pays de la Loire est agréé par le Ministère de l'Environnement, de l'énergie et de la mer pour assurer la surveillance de la qualité de l’air de la région des Pays de la Loire.

Air Pays de la Loire a participé à plusieurs projets nationaux en lien avec l’OQAI – campagne nationale dans les écoles et l’ADEME – projet AACT’AIR.

Air Pays de la Loire intervient dans la région des Pays de la Loire dans le domaine de l’évaluation et la sensibilisation aux polluants en air intérieur :

  • pour accompagner à leur demande des collectivités et gestionnaires d’établissements à la prise en compte préventive de la qualité de l’air intérieur tout au long du cycle de vie du bâtiment. Air Pays de la Loire propose ainsi ces compétences en complément de la surveillance réglementaire (conseils de mise en place de bonnes pratiques et de plans d’actions), des démarches de conception et réhabilitation de bâtiment (conseils en conception, mesures en phase chantier, à livraison…).. Des actions de sensibilisation et formation des acteurs professionnels et usagers du bâtiment sont également proposées.
  • pour apporter son expertise et remédier ponctuellement à des situations dégradées dans des ERP (niveau de pollution détectée, inconforts). Air Pays de la Loire intervient en particulier dans la réalisation de diagnostics renforcés de qualité de l’air par la mise en place de mesures, de relevés olfactifs, d’entretiens avec les usagers afin d’en identifier les causes et d’émettre des pistes d’actions correctives.

www.airpl.org

 

Association Française de l'Eclairage (AFE)

Marie-Pierre ALEXANDRE, Directrice générale

L’Association française de l’éclairage (AFE) est une association loi 1901 à but non lucratif qui œuvre, depuis 85 ans, pour un éclairage intérieur et public responsable, soucieux de ses effets sur l’Homme et sur l’environnement. L’AFE représente la France dans les instances de normalisation nationales et internationales. Ses recommandations sont reprises dans le Code du travail ainsi que dans les textes officiels. L’association participe également aux travaux nationaux (santé, CEE...).

www.afe-eclairage.fr

 

Cluster Lumière   Patrick CLERT-GIRARD

Patrick CLERT-GIRARD, Délégué Général Cluster Lumière

Le Cluster Lumière est le réseau de compétences de la filière éclairage. Créé en 2008 à l'initiative de l'ENTPE, Philips, CCI de Lyon, Sonepar et CDO, il rassemble 170 adhérents représentant l’ensemble de la filière : fabricants de modules d'éclairage, laboratoires et centres techniques, bureaux d'étude et d'architectes, concepteurs éclairagistes, maîtres d'œuvre, installateurs et distributeurs. 75 % des adhérents sont des PME. Né à Lyon, le Cluster s’est rapidement ouvert à des entreprises de toute la France.

La lumière se spécialise de plus en plus par usages. Ainsi le Cluster Lumière accompagne les entreprises dans leur projet d’éclairage de la ville, des bâtiments, des commerces, des écoles, des hôpitaux, l’objectif étant d’intégrer dans les solutions d’éclairage les nouvelles technologies LEDS, OLED, LiFi.

Le Cluster Lumière a été à l’origine du Congrès ForumLed, du laboratoire de caractérisation et d’expertise PISEO, de la création du salon ONLY LIGHT et de la mise en place en 2019 de LUMEN, la Cité de la Lumière à Lyon.

Aussi, les objectifs du Colloque « Défis Bâtiment Santé » entrent tout à fait dans les préoccupations de la filière de l’éclairage pour le bien-être, le confort, l’efficacité et la santé de l’homme. Nous incitons les membres de la filière Lumière à valoriser leurs innovations en participant aux Trophées Bâtiment Santé Innovations. 

www.clusterlumiere.com

 

Partenaire Fondateur

Saint-Gobain   Maurice Manceau

Maurice MANCEAU, Directeur Général  Saint-Gobain Habitat

Les solutions Saint-Gobain sont développées pour aider les professionnels du monde entier à construire, à rénover des bâtiments confortables, sains, économes et faits pour durer de manière à contribuer ensemble à la préservation des ressources naturelles, en limitant l’impact environnemental de ce que nous construisons » telle est la définition de l’Habitat durable pour Saint-Gobain.

Pour passer de la théorie à la pratique, dans la maison multi-confort construite à Angers, l’axe a été mis sur l’aspect santé et l’environnement et, tout naturellement, c’est avec l’ISSBA que nous avons décidé de travailler pour aller au-delà des seuils réglementaires et anticiper sur l’avenir.

Cette maison témoigne de l’importance des conforts dans l’habitat et inscrit le bien-être de la personne au cœur de nos préoccupations. Pour réussir sa transition énergétique, il est bien évidemment nécessaire de s’assurer d’un confort thermique optimal, mais il faut également veiller à la qualité de l’air, au confort acoustique, à l’apport de lumière naturelle et à l’esthétique de son bâtiment. Nous devons aussi dès aujourd’hui, préparer notre habitat aux défis de générations vieillissantes en optimisant le confort modulable et l’accessibilité.

Depuis plus de cinq années consécutives, Saint-Gobain est classé par Reuters parmi les 100 entreprises les plus innovantes au monde. La santé correspond bien aux objectifs de travaux du groupe en termes de recherche et innovation.

Ces enjeux confirment l’engagement de Saint-Gobain en faveur d’une transition énergétique réussie et son intérêt pour le Colloque Bâtiment & Santé.

Cet événement permet de resituer la réalité des enjeux du bâtiment par rapport à la santé et au confort de la personne. A travers son partenariat et avec l’expertise du Docteur Susanne Déoux, Saint-Gobain tient à accorder une vraie réponse aux professionnels du secteur du bâtiment ».

www.saint-gobain.fr

Partenaires Excellence

ITGA   Olivier PEREZ

Olivier PEREZ, Directeur Général

ITGA est une entreprise fondée avec la volonté de satisfaire la demande au-delà de la simple expertise : aller toujours plus loin dans la solution à apporter aux besoins de nos clients, les anticiper, mais aussi développer un relationnel porté à tous les niveaux de l’entreprise.

ITGA, ce sont des équipes soudées, qui font la force de notre dynamisme ; une ambition d’innovations et de changements autour d’un esprit participatif !
Il y a 20 ans, l’idéologie motrice d’ITGA était déjà d’accompagner et d’innover en toute fiabilité pour faciliter la réussite professionnelle. Aujourd’hui encore cela reste notre premier engagement.

Depuis sa création, ITGA poursuit sa croissance et renforce sa présence nationale.
ITGA a développé son savoir-faire avec l’activité amiante (prestations de prélèvement, d’analyse : comptage et identification des fibres d’amiante). Au fil des années, ITGA a su étendre son expertise en santé-sécurité autour des enjeux de l’hygiène industrielle, du bâtiment durable et de l’environnement.

Dans un contexte de transition, les innovations et la performance énergétique sont plus que jamais au cœur des enjeux stratégiques : consommation en énergie, santé publique et confort. Au fait des objectifs à atteindre, de l’évolution des règlementations et des changements à opérer, ITGA, à travers ses services Efficacité Énergétique et Santé Confort, accompagne tout acteur du bâtiment durable.

Qualité de l’Air Intérieur, performance énergétique… nos spécialistes et partenaires sont secondés de façon optimale par nos laboratoires accrédités par le COFRAC.

Notre présence sur l’ensemble du territoire, nos outils analytiques de pointe et nos services logistiques performants, permettent d’allier réactivité et fiabilité des résultats !

www.itga.fr

Uniclima   JP Ouin

Jean-Paul OUIN, Uniclima est un partenaire historique des DÉFIS BÂTIMENTS & SANTÉ.

Comment votre profession conçoit cette thématique de la santé dans les bâtiments  ?
On le sait, l’approche énergétique dans un bâtiment n’est pas suffisante pour assurer sa qualité. Il faut donc adopter une approche multicritère, y compris donc le volet santé des futurs occupants. Cette approche était déjà valable dans le neuf, elle devient nécessaire également dans la rénovation des bâtiments, logements individuels comme bâtiments tertiaires.

Les cas récents de pollution aux particules qui ont été observés dans plusieurs régions récemment nous montrent combien il est important de travailler à la réduction des émissions polluantes. Toutefois, en attendant d’y parvenir, et puisque la pollution a tendance à se concentrer à l’intérieur des bâtiments, il faut s’attacher à éviter de faire entrer cette pollution à l’intérieur. Les systèmes de ventilation double-flux équipés d’une bonne filtration apportent une solution curative à cette problématique de pollution.

La bonne qualité de l’air intérieur est une préoccupation continue des industriels du génie climatique. La profession anime depuis de nombreuses années deux Comités « Ventilation et Traitement d’air des bâtiments » et « Filtration Épuration pour la qualité de l’air » qui s’efforcent de sensibiliser sur l’importance de la qualité de l’air intérieur. Ils participent activement aux réflexions sur l’évolution des textes réglementaires, au développement des certifications de produits ainsi qu’au suivi des travaux de normalisation.

Uniclima soutient toutes les initiatives qui concourent à promouvoir une bonne gestion de la qualité de l’air intérieur. Nous avons donc choisi d’être partenaire du colloque LES DÉFIS BÂTIMENT SANTÉ, dès sa création en 2011, aux côtés de Suzanne Déoux qui est à l’origine de la création du Master Risques en Santé dans l’environnement du bâti et qui anime le réseau RISEB.

La transition énergétique sera réussie si les conditions sont réunies pour éviter de nouveaux désordres dans nos bâtiments et y assurer, pour les occupants : une bonne qualité de l’air, un environnement acoustique adapté, un apport suffisant de lumière naturelle, un confort thermique agréable en hiver comme en été.

www.uniclima.fr

 

VELUX   Catherine Juillard

Catherine JUILLARD, Directrice Relations Institutionnelles et Bâtiments Durables de VELUX France

Notre société a besoin de bâtiments efficaces sur le plan énergétique qui offrent un environnement intérieur sain et confortable aux personnes qui y vivent et y travaillent. Ces bâtiments doivent aussi avoir l'impact le plus faible possible sur l'environnement.

Le Groupe VELUX s’engage depuis longtemps à surmonter les défis du changement climatique, de la limitation des ressources énergétiques et du besoin fondamental de préserver la santé et le bien-être dans les bâtiments.

Cette philosophie nous pousse à constamment innover dans nos produits pour qu’ils contribuent à garantir un environnement intérieur sain et durable pour vivre, travailler, et se divertir dans les meilleures conditions. Afin de nous aider à bien définir les besoins des consommateurs, nous réalisons depuis 2 ans le Baromètre de l’habitat sain VELUX, une étude portant sur les critères de confort et l’impact des dépenses énergétiques dans les habitats européens.

Notre démarche expérimentale découle également de cette même philosophie. Fidèle à la devise de notre fondateur, « Une expérience vaut mieux que mille avis d’experts », le Groupe VELUX avait mené de 2008 à 2012 le projet européen VELUX Model Home 2020. Cette expérience cherchait à déterminer si les réglementations énergétiques prévues pour 2020 pouvaient déjà être respectées grâce aux solutions existantes, et une utilisation optimale de la lumière et de la ventilation naturelles au service de la qualité de vie. La particularité du projet a été de confronter le principe de conception énergétique à la vie réelle de familles pendant un an, sans compromis sur leur confort.

Depuis, le Groupe VELUX a renouvelé son engagement en faveur de l’habitat durable et sain avec la maison RenovActive, située dans la banlieue de Bruxelles, un concept de rénovation durable et économique, dans le cadre de réhabilitations et de modernisations à grande échelle. Le but est de démontrer qu’il est possible de stimuler la rénovation énergétique en faisant coïncider l’intérêt général (performances énergétiques) et les attentes des particuliers (confort et qualité de vie), à un coût abordable. En effet, 90 % des bâtiments actuels seront toujours en service en 2050. Repenser l’habitat est donc l’un des défis essentiel des années à venir.

La prise en compte de la santé est également une préoccupation forte pour les bâtiments non résidentiels et soumise à réglementation. L’expérience menée à l’école de Marcey-les-Grèves dans la Manche en est une application exemplaire, qui peut servir d’inspiration pour d’autres bâtiments scolaires en France. Anticipant l’obligation légale pour les établissements recevant des enfants de mettre en place des mesures de surveillance de la qualité de leur air intérieur, nous avions mené, pendant un mois, une expérience de sensibilisation à un programme probant de suivi de la qualité de l’air intérieur dans cette école maternelle de la Manche, en collaboration avec la Mairie de la commune et le cabinet Medieco Conseil & Formation. Nous avons ainsi appris que l'ouverture ponctuelle automatique de fenêtres de toit aux moments-clés de la journée scolaire (avant l’arrivée des enfants, pendant les récréations et la pause déjeuner) s'est avérée très efficace pour diminuer les pics de pollution, en complément de la ventilation mécanique.

Toutes les initiatives qui concourent à faire prendre conscience du rôle des bâtiments sains et de la nécessité de traiter de pair confort et santé avec efficacité énergétique sont des étapes incontournables sur le chemin vers un avenir plus durable. C’est pourquoi nous sommes ravis de soutenir l’édition 2017 des DEFIS BATIMENT & SANTE.

www.velux.fr

 

Partenaires Privilège

Airium   Julien GUIGANTI

Julien GUIGANTI, Responsable Business Unit AIRIUM - LafargeHolcim

Une innovation au service du confort des habitants et des propriétaires

Le développement d’AiriumTM s’inscrit dans une démarche globale de LafargeHolcim en matière d’amélioration du confort intérieur, d’économies d’énergie et d’accès à des solutions constructives saines et durables. Cette mousse isolante offre ainsi de nombreux avantages aux habitants et contribue à leur bien-être et à leur santé :

  • Une isolation hautement efficace (performance thermique parmi les plus hautes du marché) pour un confort optimal en hiver comme en été puisque ses caractéristiques de déphasage thermique sont environ deux fois meilleures que toutes les solutions concurrentes.
  • Une résistance au feu maximale (classe A1).
  • Une excellente durabilité : la mousse minérale ne se tasse pas dans le temps et sa durabilité est comparable à celle du béton.
  • De bonnes performances acoustiques.
  • Une solution saine, entièrement minérale, sans composants organiques volatils (COV), sans agent chimique anti-feu et sans risque de moisissures.

Sa composition n’attire pas les rongeurs et les insectes, à l’inverse des autres solutions isolantes du marché.

www.airium.fr

 

Bouygues Immobilier   Chloé Levêque

Chloé LEVEQUE, Responsable Développement Durable

Bouygues Immobilier, acteur de référence dans l’immobilier vert place l’innovation et le développement durable au cœur de sa stratégie en mettant l’utilisateur au cœur de ses programmes immobiliers.

Le confort et l’impact sanitaire du bâtiment sont des sujets de préoccupation grandissants. En effet, nous passons 90% de notre temps dans des espaces clos et l’air intérieur est 2 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur.

Bouygues Immobilier, conscient de l’importance de ce sujet, travaille depuis plusieurs années à l’amélioration de la qualité de l’air dans ses bâtiments notamment via sa politique d’achat, la conception de ses opérations en anticipant l’usage futurs des espaces et la réalisation de mesures de la qualité de l’air extérieur et intérieur à différentes phases d’avancement.

Par ailleurs, Bouygues Immobilier s’est engagé depuis 2 ans, aux côtés de 7 acteurs spécialistes du domaine aux expertises complémentaires, dans la démarche « INSPIR » sur la qualité de l’air intérieur. Mené dans le cadre d’un appel à projet de l’ADEME « Bâtiment Responsable à horizon 2020 », ce projet a pour objectif d’expérimenter une méthodologie complète et économiquement viable d’amélioration de la qualité de l’air intérieur, de la conception à l’exploitation des bâtiments, pour en faire un axe de valorisation.

En tant que partenaire régulier des colloques LES DEFIS BATIMENT SANTE, cette nouvelle édition est l’occasion, pour Bouygues Immobilier, de poursuivre sa démarche visant à placer le confort et le mieux-être comme une préoccupation indissociable de la qualité d’usage et du respect de l’environnement. 

www.bouygues-immobilier.com

 

nora   Rémi Duvert

Rémi DUVERT, Directeur Marketing et Communication

Nora systems, fabricant allemand de revêtements de sol en caoutchouc, prend toujours en compte l’aspect environnemental lors du développement de ses produits et solutions. Plus qu’un axe de développement, l’environnement fait partie de sa culture depuis sa création. Par conséquent, notre soutien aux Défis Bâtiment & Santé est tout à fait en harmonie avec nos convictions. Nous sommes heureux de favoriser un colloque qui agit pour la transition énergétique et la santé dans le bâtiment.

Les impératifs de diminuer la consommation d’énergie dans le bâtiment doivent se réaliser en concordance avec ceux de favoriser le confort et la bonne qualité de l’air. Pour favoriser un air intérieur sain, il devient d’autant plus important de proposer des matériaux faiblement émissifs que l’étanchéité de plus en plus renforcée des bâtiments pour diminuer les consommations d’énergie n’est pas automatiquement couplée avec un bon renouvellement de l’air des locaux. La pollution de l’air intérieur des bâtiments trouve parfois son origine dans les matériaux de finition et s’amplifie avec la mauvaise circulation de l’air.

Les revêtements de sol nora®, grâce à leur composition en caoutchouc, ne présentent pas de risque de polluer l’air intérieur des bâtiments. Leurs bonnes qualités sanitaires sont certifiées par des écolabels comme les exigeants Ange Bleu (Blauer Engel), Indoor Air Comfort (Eurofins) et Greenguard. De plus, ils ne nécessitent jamais de protections de surface qui peuvent modifier les conditions sanitaires avec de nouvelles émissions. Ils sont durables dans le temps sans traitement de la surface.

Pour aller plus loin dans le domaine de la qualité de l’air, nous ne nous limitons pas à la seule bonne composition de nos revêtements de sol. Nous prenons également en compte leur comportement avec les autres produits d’assemblage, notamment les colles. Suite à des tests d’émission nous pouvons ainsi garantir que l’ensemble revêtements nora® et produits d’assemblage répond aux critères du Blauer Engel, d’Indoor Air Comfort et de l’A+.

Toujours pour diminuer l’impact environnemental, nous proposons des pads (disques) de nettoyage exclusifs pour nos revêtements de sol qui permettent un entretien seulement avec de l’eau. En plus d’être une solution économique, l’absence d’utilisation de détergent limite encore plus le rejet d’émissions de substances comme les COV, les COSV ou le formaldéhyde.

www.nora.com/fr

 

Swegon   Bernard Avallet

Bernard AVALLET, Président de SWEGON France

Depuis plus de 60 ans, SWEGON conçoit des produits et systèmes de ventilation et climatisation à la fois innovants et intelligents, adaptés à différentes applications. In fine, l’objectif est d’assurer un climat sain pour le confort et la santé de tous, grâce à des solutions optimisées, au coût global le plus faible possible.

La qualité de l’air intérieur a un impact direct sur notre bien-être et notre productivité. Et grâce à sa forte capacité d’innovation et à son expérience acquise sur de nombreux projets en Scandinavie et en Europe, SWEGON propose des réponses concrètes à cette préoccupation croissante de santé publique.

SWEGON est déjà engagé dans le partage de connaissances pluridisciplinaires grâce à la SWEGON AIR ACADEMY : cette plateforme d’échange permet la transmission objective d’informations dans les domaines de la qualité de l’air intérieur, de la santé, du traitement d’air, du confort climatique et acoustique et des enjeux énergétiques dans le domaine du bâtiment.

C’est donc tout naturellement que SWEGON est partenaire des DÉFIS BÂTIMENT SANTÉ et nous sommes fiers de partager notre vision avec l’ensemble des acteurs du secteur de la construction.

www.swegon.fr

 

Partenaires Premium

 

camfil   Valérie Montagne

Valérie MONTAGNE, Responsable Marketing

En France, la pollution de l’air est la troisième cause de mortalité après l’alcool et le tabac. Devant la multiplication des pics de pollution et parce que nous passons 90 % de notre temps en environnement clos, Camfil, leader mondial des solutions de filtration propose de se protéger grâce à une meilleure qualité de l’air intérieur.

Aujourd’hui, pour respirer un air propre à l’intérieur, des gestes de bon sens comme ouvrir une fenêtre ne suffisent plus vraiment sinon à remplacer une pollution par une autre.

C’est une évidence, lutter contre la pollution rime avec filtration.  

Le colloque Les Défis Bâtiment et Santé entre totalement dans le cadre de notre campagne européenne de sensibilisation à la QAI : l’air propre, un droit fondamental.

Que le bâtiment soit équipé ou non d’une ventilation mécanique, de nombreuses solutions de filtration efficaces existent que ce soit avec des filtres directement placés en centrale de traitement d’air ou plus localement avec un purificateur d’air autonome.

La nouvelle norme ISO 16890 relative à la filtration de l’air vient d’entrer en vigueur et remplacera totalement la norme EN 779:2012 courant 2018. Elle représente un grand pas vers une protection plus efficace puisqu’elle permet de sélectionner les filtres testés pour leur efficacité sur les PM1, les particules ultrafines reconnues comme étant les plus dangereuses pour la santé.

www.camfil.fr

 

ethera   Frédéric Hammel

Frédéric HAMMEL, DG d’Ethera

« La qualité de l’air intérieur est un enjeu de santé majeur et elle est aujourd’hui le principal challenge des bâtiments du futur ». C’est avec cette conviction qu’a été créé la société ETHERA. Nous souhaitons nous investir aux côtés de ceux qui partagent cette vision comme Suzanne Déoux et son équipe. C’était donc pour nous une évidence de soutenir le colloque « LES DÉFIS BÂTIMENT SANTÉ ».

Sur la base d’une technologie brevetée, ETHERA a développé une innovation majeure : une technologie de terrain, simple et robuste, pour la mesure en continu du formaldéhyde, qui permet d’évaluer en un coup d’œil le niveau d’émission des polluants du bâti et du mobilier, l’efficacité de la ventilation et l’exposition réelle des occupants des locaux pendant leur présence. Ethera développe également des solutions de traitement de la pollution chimique de l’air intérieur.

Notre volonté est de proposer des solutions toujours plus performantes, mais surtout très simples d’utilisation par rapport aux méthodes conventionnelles, souvent complexes. Ainsi, nous souhaitons rendre accessible le diagnostic et démocratiser ce type de mesure afin d’aider l’ensemble des acteurs de la filière à concilier performance énergétique et qualité de l’air intérieur (fabricants de matériaux, collectivités, bureaux d’études, architectes, gestionnaires/ exploitants de parcs immobilier…)

Ce colloque est un excellent moyen pour mettre en relation les différents acteurs, confronter nos visions respectives et anticiper les besoins futurs. Ethera est heureux de pouvoir contribuer à cette initiative.

www.ethera-labs.fr

 

eurofins   

Caroline LAFFARGUE, Chargée d’affaires Emissions de COV, Mesures QAI - Eurofins Product Testing. Florence CHEVRIER, Chargée d’affaires Air - Eurofins Analyses pour l’Environnement France

Pour les émissions de COV libérés par les matériaux de construction, les meubles, les bougies et encens mais aussi les produits d’entretien, nos tests en chambres d’émission sont réalisés selon les différents protocoles européens et mondiaux existants et assurent un contrôle accrédité de produits en développement ou commercialisés.

Quel que soit le programme de tests choisi (Etiquetage sanitaire A+, Indoor Air Comfort®, EMICODE, LEED, BREEAM, M1 etc…), de nombreux industriels français et européens font confiance à Eurofins et à la performance de ses analyses.

En outre, grâce à ses analyses accréditées, Eurofins contribue depuis plusieurs années au contrôle de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) dans les Etablissements Recevant du Public (ERP). Pour renforcer son action et sa présence sur ce marché, et surtout faciliter l’accès à ses analyses, Eurofins va très prochainement lancer un Kit de mesure de la QAI.  Le dispositif, simple d’utilisation, respecte totalement les méthodes officielles normalisées en vigueur et permet une analyse accréditée du benzène et du formaldéhyde. Les résultats sont évalués par rapport aux valeurs de référence et communiqués sous la forme d’un certificat d’analyses compréhensible par tous.

La QAI et l’analyse des principaux polluants atmosphériques est une démarche qu’Eurofins a engagée depuis plusieurs années. Ses différentes équipes en Europe disposent aujourd’hui d’une expérience cumulée unique, et aident chaque jour collectivités, industriels et bureaux d’études à appréhender et améliorer la qualité de l’air d’une école, d’un chantier ou de l’environnement d’une installation classée.

www.eurofins.fr

 

hager services   Didier Dufournet

Didier DUFOURNET, Directeur du développement - Hager Services environment

Intégrées depuis 2016 au sein du groupe industriel Franco-Allemand Hager, les solutions de surveillance de la qualité de l’air intérieur développées par Azimut Monitoring poursuivent leur évolution aujourd’hui sous l’égide de l’entité Hager Services.

Face au sentiment d’insécurité grandissant, au vieillissement de la population, aux préoccupations sanitaires et environnementales, à la gestion des risques, le bâtiment et la maison intelligents, alliant connectivité et capteurs, peuvent apporter aujourd’hui une réponse aux différentes craintes.

Hager Services dans son ensemble a pour ambition de proposer des solutions utiles et fiables aux consommateurs, en les accompagnant dans leurs usages quotidiens. Ce sont là des qualificatifs tout particulièrement ancrés dans l’ADN d’Azimut Monitoring quant à son positionnement sur le marché des stations de mesure connectées.

Depuis plus de dix ans, nos produits répondent ainsi aux professionnels soucieux d’améliorer la qualité de vie, d’accueil des occupants, de veiller à la durabilité de leurs bâtiments. Désormais, les solutions Hager Services environment se renforcent, s’étayent et visent à mettre à disposition des gestionnaires de bâtiments des outils pratiques pour contrôler, analyser, intervenir et agir sur la qualité de l’air. Ces derniers, désireux de s’engager auprès de leurs clients, visiteurs, salariés s’appuient sur des services complets, innovants et métrologiquement sûrs, pour les sensibiliser, les accompagner vers des gestes plus vertueux et leur garantir l’expérience d’un lieu d’accueil où l’air est constamment contrôlé, pour leur santé.

En couplant l’expertise acquise sur la qualité de l’air, notre savoir-faire sur le monitoring à la force industrielle d’Hager group, nous proposons des solutions complètes, robustes et évolutives.

hagerservices.com/environment

 

WESSLING   Florian Biamba

Florian BIAMBA, Ingénieur technico-commercial « Bâtiment » de Wessling France

Wessling est un acteur international dans le domaine de l’analyse environnementale avec pour vocation la préservation de la santé humaine. Les laboratoires WESSLING associent leurs compétences microbiologiques, physico-chimiques et de tests d’émission de matériaux de construction pour vous proposer une offre complète d’analyses selon les référentiels internationaux (HQE, BREEAM, LEED, WELL BUILDING) à destination des bâtiments tertiaires et résidentiels (Bureaux, Hôtellerie, Commerces, Restaurants, Copropriétés etc.).

A toutes les phases du cycle de vie d’un bâtiment (étude préalable, à réception, en exploitation), les laboratoires Wessling proposent des analyses pour contrôler la qualité de l’air, de l’eau, du sol et de tests d’émission des bâtiments. Nos prestations sont régulièrement récompensées par des accréditations COFRAC (N° 1-1364, portée disponible sur www.cofrac.fr), mais également par des certifications internationales afin garantir une qualité optimale à notre clientèle.

Classée troisième cause de mortalité en France après le tabac et l’alcool, la pollution de l’air que nous respirons est souvent négligée car ses conséquences sur la santé, le bien-être et les performances sont méconnues. Nos laboratoires proposent de vérifier les seuils réglementaires et/ou sanitaires du Formaldéhyde, Benzène, COV, COVT, PM10, PM2.5 ainsi que  la flore microbienne et des levures/moisissures.

Avant la commercialisation ou pour assurer le suivi de la production d’un matériau de construction, de décoration ou bien de mobilier, nos chambres d’essais de 20 litres à 20 m3 permettent aux industriels et distributeurs de tester les émissions de COV de leurs produits. Disposant de la plus grande quantité de chambres d’essai en France et de l’agrément crédit impôt recherche, Wessling vous accompagne dans une démarche d’amélioration continue vers une labellisation de produits toujours plus sains.

Face au saturnisme, à la légionellose, et autres maladies potentiellement mortelles, la vérification du respect des seuils réglementaires de la qualité de l’eau au robinet d’usage est indispensable  pour s’assurer du maintien de la qualité de l’eau après le compteur de distribution. Les laboratoires Wessling proposent de quantifier le plomb, les légionnelles ainsi que l’intégralité des paramètres de potabilité.

C’est ce souci de qualité au service de la santé qui nous a rapproché de l’Association Bâtiment Santé Plus, que nous souhaitons remercier pour l’organisation de ce colloque « Les Défis Bâtiments et santé », référence nationale sur le thème du bâtiment sain.

fr.wessling-group.com/fr

 

Groupement de partenaires   Bruno Burger

Bruno BURGER, Chef de Marché National Second Œuvre & Responsable Développement Durable, KNAUF

 

Aldes, Gerflor, Knauf et Knauf Insulation ainsi que Tollens s’engagent sur le confort des enfants. Cette démarche commune de 5 experts du bâtiment vise à permettre aux enfants de grandir dans un environnement sain. Ainsi, notre volonté est de :

  • Mettre les enfants dans les meilleures conditions d’apprentissage pour qu’ils évoluent dans un univers sain et chaleureux, loin des maladies auxquelles ils sont plus sensibles.
  • Offrir un environnement harmonieux, confortable, sans nuisances sonores, sans courants d’air, sans écarts de température et avec une bonne qualité de l’air intérieur.
  • Répondre aux futures exigences légales sur le confort et la qualité de l’air de la petite enfance pour concilier santé et économies d’énergie. 

Pour cela les 5 experts proposent des produits complémentaires notamment :

  • Aldes avec ses solutions complètes de ventilation à récupération d’énergie qui filtrent l’air extérieur pour renouveler l’air intérieur.
  • Gerflor avec ses revêtements de sols, muraux et éléments de finition écoresponsables.
  • Knauf en traitant l’isolation thermique et acoustique mais aussi en convertissant le formaldéhyde en un composé inerte avec les produits Cleaneo.
  • Knauf Insulation pour l’isolation thermique et énergétique grâce à la laine de verre avec liant à base végétale Ecose® Technology.
  • Tollens avec la gamme de peinture dépolluante Capteo.

www.aldes.fr - www.gerflor.fr - www.knauf-batiment.fr - www.knaufinsulation.fr

 

Partenaires Classique

I-Lab   Carina ZUNDEL

Carina ZUNDEL, Directeur Think Tank

Le i-Lab est le laboratoire « des nouvelles idées » du groupe Air Liquide. Il a pour mission de contribuer à accélérer l’innovation et d’explorer de nouveaux marchés.

Ce laboratoire est à la fois une structure de réflexion ( «Think-tank» ) et d’expérimentation de nouvelles idées pour le Groupe. Il vient en support aux différentes entités Innovation et branches d’activité du Groupe pour développer de nouvelles offres, produits et technologies.

Situé à Paris, en France, le i-Lab s’appuie sur les équipes des différents sites de R&D du Groupe, notamment en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

En particulier, l'initiative "Act for Air" s'attache à proposer des solutions immédiates pour mieux vivre dans les villes et appréhender les risques liés à la pollution urbaine.

ilab.airliquide.com

 

LEROY MERLIN   Florian Biamba

Twine MICHELI-BALIAN, directrice des partenariats et des savoirs de l'habitat

« La préoccupation de la santé dans l’habitat est au cœur du métier de Leroy Merlin, qui se doit de proposer des produits et matériaux à la fois sains, agréables, économes et pratiques à ses clients. Mais notre mission est aussi d'être à l'écoute des habitants, de leurs besoins et usages en matière de santé et de qualité de vie dans leurs logements, dans une époque où ils disposent de beaucoup d'informations, mais une information surabondante et pas toujours qualifiée.

Nous sommes donc aux côtés de Suzanne Déoux, pionnière en matière de santé dans le bâti, depuis la première édition des Défis Bâtiment Santé.

En matière d'innovation dans l'habitat, nous sommes convaincus que les progrès à venir passent par une meilleure collaboration entre les habitants et les professionnels amenés à intervenir dans l'habitat des Français : performance environnementale et énergétique, accompagnement social, maintien à domicile, autonomie...

Faire avec et non seulement pour les habitants, c'est la conviction du réseau de recherche Leroy Merlin Source, et c'est le parti pris que nous proposons lors des 4mes Assises de l'habitat Leroy Merlin. Juste après Les DÉFIS BÂTIMENT & SANTÉ 2017, retrouvons nous les 20 et 21 juin 2017 à la Cité des Sciences de la Villette, Paris, pour des Assises baptisées Penser avec, Faire ensemble / Nouvelles co-opérations habitants-professionnels. »

www.leroymerlin.fr

 

NACARAT   Rodolphe DEBORRE

Rodolphe DEBORRE, directeur développement durable de Nacarat et du groupe Rabot Dutilleul

Nacarat aborde le sujet de la santé dans les bâtiments avec beaucoup d’intérêt, d’humilité et de méthode.

Intérêt d’abord car l’enjeu est important. En effet, nous passons des heures dans des bâtiments dont l’impact sanitaire est bien documenté : personne ne veut tomber malade à cause d’un bâtiment. De plus, la dimension physique n’est pas la seule à influencer la santé : les dimensions psychologiques et sociales sont également importantes et le bâtiment dans la ville y joue un rôle majeur. Et si un bâtiment rendait plus heureux, gageons qu’on s’y sentirait en bonne santé !

Humilité ensuite, parce que si nous suivons, comme d’autres, les bonnes pratiques de ventilation ou le recours à des matériaux d’intérieur peu émissifs, nous nous considérons toujours à la surface du sujet qui peut s’avérer polémique : on vient voir Nacarat pour vivre ou travailler dans un bâtiment, pas pour guérir une maladie. Les réponses commerciales sont donc au moins aussi complexes que les réponses techniques.

Méthode enfin, car le sujet santé s’intègre dans notre pratique systématique d’écoconception, qui s’appuie sur un outil certifié exemplaire par l’AFNOR. Nous nous posons les questions du radon, des COV, d’acoustique, d’ergonomie voire même d’adaptation au vieillissement à chaque projet en conception et nous nous appuyons au cas par cas sur des partenaires experts pour développer les réponses les plus pertinentes.
La santé dans les bâtiments est l’un des sujets majeurs de demain, voire d’aujourd’hui. Nos collaborateurs y sont régulièrement sensibilisés.

www.nacarat.com

Partenaires Start-up

 

in'air solutions   Stephanette Engaro

Stéphanette ENGARO, Président

L’urgence à agir pour améliorer la qualité de l’air est avérée. Parmi l’ensemble des personnes exposées aux polluants de l’air, nos enfants sont les plus fragilisés et développent de plus en plus de maladies respiratoires qu’ils garderont toute leur vie d’adulte. Nous avons une responsabilité ; celle de nous organiser et d’agir.

In’Air Solutions est une jeune entreprise née de la prise de conscience de ce problème de santé public par un chercheur du CNRS, spécialiste des polluants chimiques de l’air. Stéphane Le Calvé, qui a aussi été Expert auprès de l’ADEME et du Ministère du Développement Durable pendant 10 ans à la direction du groupe de travail « Air Intérieur » (PRIMEQUAL), est aujourd’hui à l’origine de deux inventions permettant de répondre aux besoins.

Ce que les innovations d’In’Air Solutions apportent de plus aux technologies existantes, c’est la mesure de haute performance sur le terrain, fiable, facile et rapide, continue et programmable, pour les deux polluants majeurs de l’air intérieur à diagnostiquer dans les écoles et les crèches ; le Formaldéhyde et le Benzène.

Pour illustrer l’usage de nos analyseurs et montrer toute la pertinence de notre proposition innovante, nous avons participé à des programmes pilotes portés par des acteurs investis tel que les collectivités (La Rochelle, Programme IMPACTAIR), les réseaux de crèches (Tilio), mais aussi les promoteurs immobiliers, bureaux d’études et fabricants de matériaux de construction (Programme EkO2 d’Alcys). Pour en « voir » plus : https://www.youtube.com/c/InairsolutionsFr

Nous sommes très fiers de participer pour la première fois aux « Défis Bâtiments Santé » en soutenant l’événement car c’est ensemble que nous trouverons les synergies pour avancer dans l’amélioration de nos environnements clos. 

www.inairsolutions.fr

 

RUBIX   Jean-Christophe MIFSUD

Jean-Christophe MIFSUD, President & CEO, RUBIX S&I

RUBIX S&I est une société d’analyse dédiée, qui propose un portefeuille complet de dispositifs et de services, tels que des modules IOT, des instruments en ligne, des métriques de données de surveillance des toxiques, des nuisances, de la sécurité ou encore du bien-être au travail, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Bien que née en 2016, la société s’appuie plus de 100 années d’expérience cumulée dans les capteurs et particulièrement dans les capteurs de gaz, les COV et les odeurs, grâce à des hommes et des femmes aux compétences éprouvées.

RUBIX S&I est aujourd’hui l’un des leaders majeurs de la surveillance du bien-être et du confort avec un suivi en ligne des cartographies, au sein des bâtiments et autour des sites, des nuisances physiques, chimiques et biologiques. Nous capitalisons aussi sur cette expertise pour développer des modules miniaturisés, personnalisés et multi capteurs pour l’environnement, la maison intelligente ou la santé.

En effet, notre produit peut se trouver sur le bureau de vos collaborateurs, s’accrocher à un mur ou se trouver dans n’importe quel environnement de travail. Il mesure 8 paramètres liés à la santé, à la pénibilité et au confort au poste de travail incluant les COV (Composées Organo-Volatils), les toxiques, les odeurs et les allergènes. Les utilisateurs à proximité peuvent aussi, , avec leur téléphone mobile et par l’utilisation simple d’un QR Code et d’un questionnaire, partager leur perception de l’environnement.

Le RubiX PoD permet de collecter en temps réel des données analytiques objectives permettant une identification des sources de nuisances, une amélioration de la performance énergétique des bâtiments et une cartographie du confort des collaborateurs.

www.rubixsi.com/fr

De plus en plus de partenaires...
pourquoi pas vous en 2017 ?

Chaque année, Les Défis Bâtiment Santé bénéficient du soutien de partenaires publics et de divers acteurs de la construction (industriels, entreprises de construction, distribution, organismes de certification, centres de ressources… ), d’associations et de collectivités.