6ème édition

La santé, moteur
d'innovations du Bâtiment

Le 15 juin 2017, à Paris, Cité des sciences et de l’industrie
Les nouveaux Défis Bâtiment Santé

Toutes les améliorations et possibilités des LEDs dévoilées aux Défis Bâtiment Santé 2017 par le Cluster Lumière

Les luminaires LED s’imposent et leurs performances peuvent être vérifiées depuis la fin 2016.

Les nouvelles sources lumineuses LED ou diodes électroluminescentes ont ouvert des perspectives d’éclairage radicalement différentes des technologies antérieures qui utilisaient soit la combustion (feu, bougie, gaz), soit l’échauffement d’un filament (lampe dite à incandescence, type tungstène et tungstène-halogène), soit l’excitation d’un gaz par un arc électrique (lampe fluorescente, sodium, halogénures métalliques, etc.).

Dans ces sources dites de quatrième génération, la lumière est maintenant produite par un semi-conducteur traversé par un courant électrique et situé dans une enveloppe en matériau plastique.

De nombreux avantages

Les économies d’énergie considérables et une durée de vie très longue, qui supprime la maintenance, sont présentés comme des atouts majeurs. L’absence d’infrarouge explique que les LEDs ne chauffent pas ce qu’elles éclairent et l’absence d’ultraviolet évite l’altération des surfaces et objets éclairés. Leur sécurité est importante : elles fonctionnent en basse tension, sont incassables (pas d’ampoule de verre) et ne contiennent pas de mercure. Leur flux lumineux est localisé et non diffus comme avec les sources lumineuses traditionnelles. L’éclairage devient précis, réellement centré sur les espaces à mettre en lumière et facilement pilotables.

Des améliorations pour une meilleure la qualité de l’environnement lumineux

Les choix de températures de couleur sont très larges, de 3 000 K à 6 500 K et répondent à toutes les applications d’éclairage général.

Le risque photobiologique lié à une large répartition spectrale dans les bleus est maîtrisé dans les produits performants et contrôlés.Certified

Différencier la qualité par la certification CERTILED

En raison de la diffusion très large de la technologie LED dans l’univers de l’éclairage, le marché est inondé de produits de basse qualité dont les performances ne sont pas vérifiées. Le label CERTILED, lancé en septembre 2016, certifie les performances des luminaires d’intérieur LED : leurs caractéristiques photométriques et leur durée de vie.